[DOSSIER] La lecture intergénérationnelle avec l’association Lire et faire lire

Créée par l’écrivain Alexandre Jardin, l’association Lire et faire lire fait appel à des seniors bénévoles pour raconter des histoires aux enfants dans les crèches, les écoles ou les bibliothèques.

Association lire et faire lire
DR

Et si le goût de la lecture était un vecteur pour favoriser l’égalité des chances ? C’est l’écrivain Alexandre Jardin qui a lancé ce pari en 1999 en créant Lire et faire lire. Et pour mener à bien ce projet, l’association a décidé de miser sur les liens intergénérationnels. L’idée est simple, elle consiste à recruter des bénévoles, âgés d’au moins 50 ans, pour qu’ils viennent lire des histoires à voix haute à de petits groupes d’enfants dans des écoles, des crèches, des bibliothèques, des centres de loisirs ou de vacances… « Que ce soit pour le choix des livres, la fréquence et le moment des interventions, tout se déroule dans le contexte élaboré par l’équipe pédagogique », indique l’association.

Ainsi, il ne s’agit pas d’un programme de soutien mais le concept repose avant tout sur le plaisir de la rencontre et de l’échange. En Haute-Garonne, plus de 400 bénévoles assurent près de 550 interventions chaque année. Des chiffres en constante progression. Des formations leur sont proposées et une bibliothèque de prêt leur permet de piocher parmi 2500 titres. « J’ai découvert l’association par hasard et je me suis dit que c’était la bonne occasion de donner encore de ma vie aux enfants pour contribuer à en faire des adultes accomplis », raconte Pierre, lecteur bénévole depuis deux ans. Et pour toucher le public le plus large possible, l’antenne départementale de l’association participe à de nombreux festivals, rencontres et autres parcours culturels tout au long de l’année via des lectures événementielles.



Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *