Vente d’Aéroports de Paris : des citoyens devant le Conseil constitutionnel

L’avocat Christophe Lèguevaques va utiliser une procédure appelée « porte étroite citoyenne » pour contester la vente des parts de l’État dans le gestionnaire des aéroports de Paris, autorisée par la loi Pacte.

Lundi, à 15:30, des citoyens iront remettre au Conseil constitutionnel un mémoire de 52 pages qui fait valoir leur point de vue. Celui-ci n’aura qu’un caractère symbolique, seul un recours parlementaire pouvant influer sur la décision des sages. Christophe Lèguevaques conteste également depuis 2015 la vente aux Chinois de l’aéroport Toulouse-Blagnac.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.