Une nouvelle zone de gratuité samedi dans le quartier Patte d’Oie

Le collectif Quartier Rive Gauche en Transition organise une nouvelle zone de gratuité samedi 16 novembre aux Merles Moqueurs, café du quartier Patte d’Oie.

Zone de gratuite

Suite à la première mise en place d’une zone de gratuité le 15 juin dernier au cours de laquelle de nombreux habitants ont investi le lieu, déposé et pris de nombreux produits dans la convivialité et le partage, le collectif Quartier Rive Gauche en Transition réitère l’opération ce samedi 16 novembre aux Merles Moqueurs, café du quartier Patte d’Oie.

Favoriser le réemploi, développer la solidarité

Pour rappel, une zone de gratuité est un espace où chacun peut déposer ce qu’il souhaite donner et où tout le monde peut prendre ce qu’il veut, même s’il n’a rien déposé. Ces événements qui se développent dans plusieurs quartiers de Toulouse ces dernières années ont pour objectif de favoriser le réemploi et donc d’économiser les matières premières et l’énergie nécessaires à la fabrication et au transport de nouveaux produits, de réduire la quantité de déchets à collecter et à traiter, de faire des économies en s’équipant à moindre coût tout en développant l’emploi local, le bénévolat et la solidarité.

Vêtements, libres ou objets à donner ou à prendre

Tout un chacun pourra ainsi venir déposer vêtements, livres, objets de décoration, ustensiles de cuisine, matériels sportifs ou encore des jouets. À la seule condition que tout soit en bon état, propre, réutilisable et transportable par une personne seule. Les produits et objets dangereux ne sont pas acceptés tout comme les produits comestibles. Enfin, il est à noter que tout ce qui sera resté sans preneur à la fin de la zone de gratuité sera donné à des associations toulousaines.

Samedi 16 novembre de 14h30 à 18h aux Merles Moqueurs, 8 Allées Maurice Sarraut (métro Patte d’Oie)

Pour plus d’informations : toulouse.entransition.fr

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.