vendredi 4 décembre 2020
Les brèves du JT Une manifestation à Toulouse pour défendre l'école à la maison

Une manifestation à Toulouse pour défendre l’école à la maison

Des associations appellent à manifester à Toulouse, le samedi 21 novembre à 14 heures, pour défendre l’école à la maison et la liberté de l’instruction pour tous. (MAJ : Attention cette manifestation change d’horaire et sera à 10H30 même endroit)

manifestation ecoles maison
Une manifestation à Toulouse pour défendre l’école à la maison

« En France, l’instruction est obligatoire. Pas l’école », rappellent les organisateurs de la manifestation prévue à Toulouse, ce samedi 21 novembre à 10h30 heures, pour défendre le droit à l’instruction à la maison. Relayé par les associations Libres d’apprendre et d’instruire autrement (Laia) et Les enfants d’abord, deux association de soutien à l’instruction en famille, cet appel à se rassembler devant le Muséum de Toulouse, sur les allées Jules Guesdes, intervient un mois après l’annonce par le Président de la République, Emmanuel Macron, a de sa volonté d’interdire l’instruction en famille, à l’exception des cas impératifs de santé.

Une mesure qui ne passe pas auprès des familles ayant fait le choix d’instruire eux-mêmes leurs enfants. « L’instruction en famille est un droit qui a toujours existé en France, garanti entre autres par l’article 26 de la Déclaration Universelle des droits de l’Homme. Chaque année, nous sommes contrôlés et devons rendre des comptes quant à l’instruction de nos enfants. Nos droits s’amenuisent depuis plus de 20 ans, et avec ce projet de loi, Emmanuel Macron veut porter le coup de grâce aux modes de vie de près de 50 000 enfants », s’indignent les représentants des associations.

Une liberté de choix qui concerne tout le monde

Pour eux, ce ne sont uniquement les 50 000 enfants concernés par l’école à la maison qui risquent perdre un droit fondamental, mais l’ensemble de tous les enfants de France. En effet, les associations rappellent que « nous pouvons tous, à un moment de nos vies, avoir besoin ou envie d’instruire nos enfants en famille ». Un choix peut être motivé par différentes raisons : enfants à besoins particuliers, choix pédagogique, phobie scolaire, projet de vie, etc. Malgré la promesse d’aménagements, les associations craignent que ces dérogations ne soient « que de la poudre aux yeux ».

Un appel élargi aux établissements d’enseignement privées

« Cette liberté n’est pas seulement menacée dans le cadre de l’instruction en famille, mais bien aussi dans les écoles, qu’elles soient publiques, privées, sous contrat ou hors contrat. Nous avons le même ministre, qui fait preuve avec nous tous des mêmes dérives autoritaires et réactionnaires », lancent les organisateurs de la manifestation qui appellent toutes les familles et les organisations qui souhaitent nous apporter leur soutien à les rejoindre. Avec pour mot d’ordre : « Instruction en famille, école publique, écoles privées sous contrat ou hors contrat, marchons ensemble pour la liberté du choix de l’instruction et de la pédagogie pour tous ! ». Cette manifestation se déroulera dans le cadre, plus large, du Week-end extraordinaire pour la liberté de l’instruction (Wepli).

(Source : communiqué de presse)

La rédactionhttps://www.lejournaltoulousain.fr
Le Journal toulousain est un média de solutions hebdomadaire régional, édité par la Scop News Medias 3.1 qui, à travers un dossier, développe les actualités et initiatives dans la région toulousaine. Il est le premier hebdomadaire à s'être lancé dans le journalisme de solutions en mars 2017.

1 COMMENTAIRE

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Articles en rapport