Une action surprise pour le relogement des familles du 36 de la Rue Roquelaine

La campagne Un toit pour apprendre, qui lutte pour que les enfants scolarisés et leur famille soient logés décemment, organise une opération surprise baptisée « Chaud chaud les marrons » ce vendredi 21 février à Toulouse.

C’est pour le relogement de cinq familles qui occupe depuis le 17 janvier dernier un immeuble vide, situé au 36 rue Roquelaine, que l’opération « Chaud chaud les marrons » sera organisée ce vendredi 21 février à Toulouse au métro Jean Jaurès à 17 h 45. À l’appel de plusieurs associations à l’origine de la campagne Un toit pour apprendre, dont le DAL 31, la FCPE 31, la LDH 31, RESF, CGT educ’action, Sud éducation, etc. « À Toulouse, c’est 4200 personnes, dont des enfants qui dorment à la rue, c’est des centaines de personnes qui sont dans des squats insalubres qui finissent par prendre feu », déplore le collectif dans son communiqué.

Réquisition et relogement

« C’est dans le but de faire pression sur les institutions et de dénoncer le manque de volonté politique face à cette situation inacceptable » que les militants organisent cette action surprise, dont ils écrivent qu’elle sera « pacifique et offensive ». Ils réclament le relogement de tous les occupants du 36 rue Roquelaine « dans des conditions stables, pérennes, adaptés aux différentes compositions familiales et aux lieux de scolarisation », la réquisition du 36 rue Roquelaine et des bâtiments vides et « leur réhabilitation pour d’autres familles, étudiants et personnes à la rue », et, plus largement, « le relogement adapté et pérenne des familles et étudiants qui vivent depuis des mois sur des dispositifs d’urgence ».

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.