3e ligne de métro : le comité de quartier des Sept-Deniers lance un recours gracieux contre la localisation de la station

Mobilisé depuis plusieurs mois contre la localisation actuelle de la station prévue dans le cadre de la future troisième ligne de métro, le comité de quartier des Sept-Deniers annonce avoir déposé un recours gracieux auprès de Tisséo.

station sept deniers
©Tisséo

Après avoir émis un avis défavorable sur le projet de troisième ligne de métro lors de l’enquête publique en juillet dernier, le comité de quartier des Sept-Deniers franchit une nouvelle étape dans sa mobilisation.

Pour rappel, s’il se dit favorable à la création d’une ligne permettant de relier les pôles économiques de l’agglomération et d’une station de métro dans le quartier, le collectif s’oppose néanmoins à l’implantation souhaitée par le maître d’ouvrage Tisséo, sur les terrains du TOAC, à proximité du Stade Ernest Wallon. Il demande la relocalisation du futur arrêt au cœur du quartier, afin qu’il bénéficie au mieux aux habitants, aux commerçants et aux usagers des équipements structurants.

Le président de la République alerté sur la situation

Un courrier a également été adressé au Préfet de Région, chargé de procéder à la Déclaration d’utilité publique de cette troisième ligne, afin de l’alerter sur plusieurs points : manquements de Tisséo en matière de concertation, insuffisances juridiques et techniques sur le projet, irrégularités dans les procédures.

Et en parallèle les membres du comité de quartier ont alerté le Président de la République, le Premier ministre, ainsi que la ministre des Transports sur ce dossier, qui, “contrairement à la communication véhiculée par ses porteurs, est loin d’être bouclé”, ajoutent-ils.

Enfin, par souci de pédagogie, une campagne de communication vidéo a été lancée sur les réseaux sociaux pour faire grandir la mobilisation.

 

 

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.