Le trafic routier à Toulouse ne revient pas à la normale

Le périphérique, la Voie lactée, le trafic routiers sur ces axes de Toulouse a largement diminué ces derniers mois. C’est le cas partout en France. Un phénomène dû au confinement.

rocade

Le confinement n’a pas eu que des effets négatifs, la planète peut en témoigner. Durant cette période, le trafic routier à Toulouse a drastiquement diminué, et les émissions de CO2 avec.

Le périphérique ouest, est un des axes les plus utilisés. Le lundi 23 mars, cette partie de rocade a connu sa plus forte baisse de passage de véhicule. On compte près de 79 points de pourcentage en moins qu’en temps normal. Près d’un mois après la fin du confinement, le périphérique ouest accueille 11 points de pourcentage de trafic supplémentaire. Autrement dit, la rocade est revenue à 83 % du trafic de la normale d’avant confinement.

La Voie lactée, un autre axe important de l’agglomération toulousaine a aussi connu une baisse notable du nombre de véhicule. Cet axe desservant la zone aéroportuaire n’atteint pas encore les deux tiers du trafic d’avant confinement. La faible reprise des vols commerciaux et le maintien d’une partie des salariés en télétravail sont des facteurs qui peuvent expliquer ce phénomène.

Une situation similaire partout en France

Citec digital s’est associé à HERE Technologies pour analyser les données de plusieurs villes de France, Italie et Suisse. Il n’y a pas que le trafic routier de Toulouse qui a été impacté par le confinement. Au niveau national, l’étude montre que le trafic routier a été multiplié par deux la semaine du 11 mai.

Autre chiffre qui montre l’impact du confinement sur routes françaises. Sur l’A7, le trafic a été divisé par 6 lors des week-ends de l’ascension et de la Pentecôte par rapport à l’an dernier.

L’étude conclut qu’un mois après la fin du confinement le trafic a repris à 75 %. Ces données qui couvrent les périodes d’avant, pendant et après confinement sont actualisées chaque semaine sur le site de l’observatoire du trafic post-confinement.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.