mardi 27 octobre 2020
Les brèves du JT Le Stade Toulousain recrute un seconde ligne des Wasps

Le Stade Toulousain recrute un seconde ligne des Wasps

Le Stade Toulousain a annoncé lundi la signature au club de Thibaud Flament, l’actuel seconde ligne des Wasps. Celui-ci devrait rejoindre les Rouge et Noir fin octobre.

C’est via Twitter que les Rouge et Noir ont annoncé lundi 17 août leur dernière recrue. Il s’agit de Thibaud Flament, l’actuel seconde ligne des Wasps, qui vient de s’engager avec le Stade Toulousain pour trois ans, soit jusqu’en 2023. Mais le club de la Ville rose précise qu’il n’arrivera qu’à la fin octobre, au terme de la saison de Premiership Rugby encore en cours. En effet, le championnat anglais a repris après une interruption due à l’épidémie de coronavirus.

A 23 ans, Thibaud Flament affiche un parcours hors du commun. Pourtant Français, c’est la première fois qu’il évoluera dans un championnat hexagonal. “Au-delà du rêve d’enfant qui se réalise, rejoindre ce club mythique a une saveur d’autant plus particulière qu’après avoir goûté au rugby argentin et anglais, ça sera la première fois de ma vie que j’évoluerai dans un club français”, explique la jeune recrue à l’AFP.

En effet, même s’il est né à Paris, il a été formé en Belgique avant de vivre à Singapour et de jouer en Argentine, où il a d’ailleurs frôlé le titre de Champion. C’est ensuite qu’il a rejoint l’Angleterre pour y étudier, et qu’il a intégré les Wasps. Sa signature au Stade Toulousain est donc une nouvelle étape dans sa vie de globe-trotter. Il se met d’ailleurs à rêver d’une possible cape internationale avec les Bleus pour la Coupe du Monde 2023.

Source: Stade Toulousain et AFP

 

Severine Sarrat
Au journal depuis 2008, elle en connaît tous les rouages. D’abord journaliste polyvalente, puis responsable des pages économiques, elle est aujourd’hui rédactrice en chef.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Articles en rapport