dimanche 25 octobre 2020
Les brèves du JT Des rues où les vélos sont prioritaires à Toulouse

Des rues où les vélos sont prioritaires à Toulouse

Parfois en danger sur les boulevards, le vélo n’est pas toujours le moyen de transport le plus sur bien qu’il soit l’un des plus écologiques. Pour tenter de rassurer les cyclistes, la ville de Toulouse met en place des vélorues. Des axes dans lesquels la voiture passe en second, derrière les vélos.

©Hélène Ressayres

De plus en plus de Toulousains adoptent le vélo comme moyen de transport. Malgré cette évolution, la ville n’est pas vraiment un lieu propice aux cyclistes. Même si de nombreuses pistes cyclables ont été construites, la voiture est encore reine sur la chaussée dans une majorité des axes de la ville Rose. Ce n’est désormais plus le cas dans certaines rues de Toulouse.

En ce mois de juillet, la rue des Amidonniers et la rue des Potiers se transforment en vélorues. Dans les axes qu’on nomme de cette manière la priorité est donnée aux cyclistes. Tous véhicules motorisés n’a pas le droit de doubler le vélo. Ainsi, le cycliste roule sur la voie de manière plus sereine. Même si la rue n’es pas interdite à la voiture, cette mesure pousse l’automobiliste à emprunter une autre voix.

Afin de reconnaître les vélorues, des panneaux ont été installés aux entrées de ces voix. Par la suite, des marquages au sol seront aussi effectués. Pour l’instant ce dispositif est en place uniquement dans une rue des Amidonniers et la rue de Potiers. Ces axes ont été choisis, car elles sont très étroites.

Rien n’indique que d’autres axes de la Ville rose se transformeront en vélorues par la suite. Cette opération a été lancée dans le but de faciliter une circulation douce par Toulouse Métropole.

Severine Sarrat
Au journal depuis 2008, elle en connaît tous les rouages. D’abord journaliste polyvalente, puis responsable des pages économiques, elle est aujourd’hui rédactrice en chef.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Articles en rapport