La Région Occitanie vote un plan contre le racisme et l’antisémitisme

Première en France, la Région Occitanie a voté ce jeudi 5 mars 2020, un vaste plan d’actions contre le racisme et l’antisémitisme. Il vise à sensibiliser le public et soutenir les intervenants professionnels et associatifs.

antisémitisme
CC JoshMB-Pixabay

Un plan de lutte contre le racisme et l’antisémitisme a été largement adopté par les élus régionaux (groupes Socialistes, Républicains et Citoyens, Nouveau Monde, Les Radicaux, Union de la Droite et du Centre et non-inscrits). Le Rassemblement National n’a majoritairement pas pris part au vote, à l’exception de 5 voix contre.
« Au cours de ces 24 derniers mois, le nombre d’actes racistes et antisémites s’est très fortement accru dans notre pays. Sur fond de crise sociale, cette augmentation est inquiétante. L’Occitanie est depuis toujours une terre d’accueil, d’échanges, de mixité, riche de ses diversités, quelles que soient les religions, quelles que soient les origines de ses populations, qui ont tant apporté à notre Histoire. C’est pourquoi j’ai souhaité que la Région propose une nouvelle contribution mieux concertée et coordonnée, en lançant un véritable plan de lutte contre le racisme et l’antisémitisme et en amplifiant son action dès 2020. A ceux qui expliqueront que ce n’est qu’un plan de plus, je répondrai qu’un tel travail n’a été mené dans aucune autre région et qu’il n’y a jamais de plan de trop ; parce que face à la xénophobie, au racisme, à l’antisémitisme, à l’intégrisme, face au péril de l’extrémisme, face à “l’infâme” comme disait Voltaire, on ne fera jamais assez », a déclaré Carole Delga, présidente de la Région Occitanie.

Entre 2016 et 2019, la Région Occitanie a consacré une enveloppe de 8,4 millions d’euros de financement des actions des associations et du mouvement pour l’éducation populaire qui luttent contre le racisme et l’antisémitisme. Avec ce nouveau plan d’actions, qui complète les dispositifs régionaux pour une égalité femme/homme et pour la prise en compte du handicap, la Région augmente de 50% son intervention financière pour un montant de plus de 12,6 millions d’euros et propose de nouvelles actions directes et concrètes qui amplifieront celles des secteurs associatifs, publics et privés.

Un plan conçu en concertation avec les associations

Face à cette situation, sept élus régionaux désignés par la présidente Carole Delga, ont mené plusieurs visites de terrain à Toulouse, à Montpellier ou encore à Lunel et près de 40 heures d’auditions avec plus de 45 représentants à la fois d’associations et d’organisations antiracistes, mais également de la police, de la justice, des cultes, de la recherche. Ils ont également mobilisé le Conseil régional des jeunes et le Conseil économique, social et environnemental, et se sont associés au Rectorat et aux Départements pour réaliser un véritable état des lieux de la situation, recueillir les bonnes pratiques et les préconisations des professionnels et militants.

C’est ainsi que la Région est en mesure de proposer un plan concret s’échelonnant de 2020 à 2023 et s’adressant en premier lieu aux jeunes de l’Occitanie, répondant aux enjeux territoriaux, éducatifs, mémoriels et de justice… L’objectif est également de mieux recenser les informations, d’offrir un lieu d’échanges et de travail collectif et de permettre une coordination à l’échelle régionale des actions de lutte contre le racisme et l’antisémitisme.

« La période actuelle est complexe avec une surabondance d’informations, vraies ou fausses, et une influence accrue des réseaux sociaux. Cela entraîne, trop souvent, une perte de repères au sein de notre jeunesse. Ce plan est d’abord pour eux, pour faire reculer les préjugés, la confusion, l’intox, au bénéfice des savoirs. Il est également destiné aux prescripteurs, aux familles, aux éducateurs, aux médias, aux élus qui ont la responsabilité d’agir et de transmettre. Enfin, il sera un soutien précieux aux militants de la lutte contre les discriminations, à ces bénévoles qui n’ont de cesse que d’arpenter le terrain, en milieu urbain comme rural, pour apporter une aide aux victimes ou pour éduquer à la citoyenneté », a complété Carole Delga.

Trois objectifs et dix actions concrètes

Déconstruire les préjugés, éduquer à l’antiracisme et valoriser la citoyenneté auprès des jeunes :

  • Jouer et déjouer les stéréotypes auprès des jeunes, en leur proposant un jeu vidéo pédagogique (serious game), entre autres sur loRdi et l’ENT, la production de mini-série contre le racisme et la publication d’une édition spéciale jeunes du Journal de ma Région.
  • S’engager contre le racisme et l’antisémitisme et développer l’esprit critique en finançant de nouveaux projets éducatifs par le renforcement d’Occit’avenir, un concours de courts-métrages (“Discrimétrages”), ou encore une opération Esprit’critik avec le Club de la presse pour s’attaquer aux fake news et aux thèses racistes et complotistes…
  • Sensibiliser les jeunes à leurs droits et devoirs de citoyen, et élargir leurs horizons, en désignant au sein du Conseil régional des jeunes 8 ambassadeurs des Droits pour l’Egalité et en accentuant l’accès de tous les étudiants à la mobilité européennes et internationales.

Transmettre l’histoire et les mémoires:

  • Connaitre et comprendre les histoires et mémoires croisées en Occitanie en développant de nouveaux moyens et événements de valorisation du patrimoine mémoriel de l’Occitanie : mise en place d’un label Grands Sites d’Occitanie (GSO) des Mémoires en collaboration avec le Mémorial de Rivesaltes et les associations, création d’un festival des Mémoires, soutien à la production et à la diffusion d’œuvres audiovisuelles, littéraires ou artistiques.
  • Renforcer nos coopérations internationales, en participant notamment au réseau européen de lutte contre le racisme et l’antisémitisme et par le développement de partenariats internationaux.
  • Favoriser la transmission et l’explication du principe de Laïcité en déployant des formations, en partenariat avec les universités.

Accompagner les organisations dans la lutte contre le racisme:

  • Soutenir l’action des associations, des citoyens, et favoriser l’éducation populaire en donnant aux associations un accès facilité à des moyens logistiques sur tout le territoire (prêt de salle notamment) et en renforçant l’aide financière régionale. Afin de soutenir les actions citoyennes, de nouveaux budgets participatifs dédiés seront également proposés tout au long des 4 années du plan. Enfin, les clubs sportifs, pourvoyeurs d’un esprit collectif fort auprès des jeunes, seront associés à la démarche.
  • Accompagner le monde du travail dans les actions contre les discriminations raciales, par le développement d’échanges et d’actions de sensibilisation auprès des personnels des ressources humaines des entreprises.
  • Fédérer les acteurs, faire savoir, contribuer au dialogue, au faire-ensemble, et rendre accessible et visible leurs initiatives, par la création d’un Comité régional de la vie associative permettant de créer des synergies entre les différents intervenants. La Région mènera également une grande campagne d’information, notamment dans les transports régionaux (TER, autocars) et dans les gares, rappelant que le racisme et l’antisémitisme sont des délits, et invitant à porter plainte et /ou à témoigner.
  • Poursuivre dans l’exemplarité et agir au plus près des agents des services publics, par des modules de sensibilisation contre les discriminations et la mise à disposition d’outils de prévention des radicalisations.

Montée du racisme et de l’antisémitisme

La France connait de fortes tensions. Aucun territoire n’est épargné. Sur fond de crise sociale et d’attentats, les extrémismes sont de plus en plus exacerbés. En France, entre 2018 et 2019, le nombre d’actes racistes et xénophobes enregistrés a augmenté de 130 %. Les actes antisémites sont également en recrudescence avec une hausse de 74% entre 2017 et 2018 et 27% en 2019. S’agissant des faits antichrétiens, leur nombre est stable sur l’année passée, quand les faits anti-musulmans sont en hausse.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.