samedi 5 décembre 2020
Les brèves du JT Le recyclage a progressé en Occitanie selon Ecosystem

Le recyclage a progressé en Occitanie selon Ecosystem

Près de 11 millions de lampes et d’appareils électriques usagés ont été collectés par Ecosystem en 2019 dans la région. L’Occitanie se situe à la 10e place dans le classement des régions et au-dessus de la moyenne nationale avec une performance de 11,8 kilos par habitant. Ainsi, le recyclage a augmenté en Occitanie selon Ecosystem.

CC Famifranquoi-Pixabay

Les Français sont unanimes sur l’urgence de la question écologique et parmi les grands enjeux environnementaux, ils considèrent le recyclage des déchets, la réparabilité des produits et l’allongement de la durée de vie des appareils comme des sujets prioritaires. Les Français valident à plus de 94% la pertinence du recyclage sous forme de nouvelles matières premières et les gestes d’apport nécessaires pour y parvenir.

Les Occitans sont eux passés à l’action et grâce à l’adoption de bonnes pratiques, ils ont permis à la collecte des équipements en fin de vie, de progresser de 5% en comparaison de 2018. Ecosystem a ainsi pu recycler et valoriser 371 tonnes de lampes et 49 719 tonnes d’appareils électriques usagés.

En moyenne 76% des matières qui composent ces équipements ont pu être recyclés sous forme de nouvelles matières, et 10% valorisés sous d’autres formes (énergie, remblais…). Sur la part restante, non valorisable, les substances polluantes sont isolées et traitées en installations spécialisées.

Le geste de recyclage et la prise en charge des substances polluantes sont plus que jamais indispensables. Car non dépollués, les équipements électriques ont un impact négatif sur notre environnement.

Par exemple :
Un réfrigérateur non dépollué libère et diffuse l’équivalent d’1,2 tonne de CO2 dans l’atmosphère. Les gaz contenus dans son circuit réfrigérant ou dans ses mousses isolantes ont un fort pouvoir de réchauffement climatique et participent à la destruction de la couche d’ozone. Pour absorber cette tonne de CO2 libérée à cause d’un seul réfrigérateur non dépollué, il faut à la nature, une année et 80 arbres pour éliminer cette quantité.
Une ampoule jetée à la poubelle contient 0,005% de mercure. Le mercure est un métal toxique qui entraîne des effets sur l’organisme, notamment sur le système nerveux et les reins. Il perturbe également la reproduction et le développement. Alors même si cette substance est présente en quantité infime, multipliée par des dizaines de milliers d’ampoules usagées dans les ordures ménagères, elle peut impacter notre santé et notre environnement.

Ecosystem appelle donc les habitants d’Occitanie à poursuivre leur mobilisation en faveur du recyclage des appareils électriques et lampes en fin de vie. Chaque geste d’apport en magasin ou en déchetterie, chaque reprise à la livraison d’un appareil neuf, chaque don à une association telle qu’Emmaüs ou Envie comptent et contribuent à la préservation de notre environnement.

Source: communiqué de Ecosystem

La rédactionhttps://www.lejournaltoulousain.fr
Le Journal toulousain est un média de solutions hebdomadaire régional, édité par la Scop News Medias 3.1 qui, à travers un dossier, développe les actualités et initiatives dans la région toulousaine. Il est le premier hebdomadaire à s'être lancé dans le journalisme de solutions en mars 2017.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Articles en rapport