Rallumons l’étoile ! : une réunion publique pour un RER Toulousain

Le mercredi 5 juin 2019 à 19h, l’association «Rallumons l’Etoile !» organise une nouvelle réunion publique à la salle des fêtes de Labège. En présence de Gérard Chausset, président de la commission transport de Bordeaux-Métropole, le collectif défendra la création d’une première ligne de RER toulousain.

“Toulouse va-t-elle encore laisser passer le train ?” tel est le thème de cette nouvelle réunion publique organisée par Rallumons l’étoile !. Depuis un an, l’association porte l’idée de création d’un RER toulousain. « Nous avons aujourd’hui plus de 300 adhérents. Nous avons trouvé auprès des communes des partenaires de poids. 15 communes ont déjà adhéré, représentant 65.000 habitants dans 5 intercommunalités*. Une dizaine d’autres pourraient basculer et les entreprises s’y mettent» explique Benoît Lanusse, le coordinateur du projet.

La SNCF Réseau a organisé un colloque dédié aux RER métropolitains ce mardi 28 mai. A cette occasion, Élisabeth Borne, Ministre des Transports, a indiqué souhaiter la réalisation d’un schéma directeur national des RER Métropolitains en appelant à la coopération de l’État, de la SNCF, des Régions et des Métropoles.

Vers une première ligne à Bordeaux-Métropole

De ce point de vue, Bordeaux fait figure d’exemple. En effet, la Région et Bordeaux Métropole ont adopté en décembre dernier une feuille de route commune. Et ils devraient mettre en place dès 2020 une première ligne entre Libourne et Cestas qu’ils vont cofinancer. Gérard Chausset, Président de la Commission Transport de Bordeaux Métropole et promoteur du RER bordelais, sera à Labège ce mercredi pour témoigner de cette expérience.

« Pour éviter l’asphyxie annoncée de la grande agglomération toulousaine, les projets actuels ne sont pas suffisants. Entre le métro et les TER, il manque aujourd’hui un RER en complément. Et nous ne pouvons pas attendre 10 ans de plus. » relève Benoît Lanusse.

Réunir tous les acteurs pour avancer

C’est pourquoi l’association propose la mise en place d’une première ligne qui serve de révélateur. Compte tenu des travaux qui doivent être réalisés et des augmentations de l’offre de TER déjà prévus fin 2019 par la Région, une ligne Montauban-Castelnaudary, cadencée au moins toutes les heures, tous les jours de 6h à minuit, semble possible rapidement, peut-être même d’ici décembre 2020.

« A la Région, Tisséo, la SNCF et l’Etat, nous proposons d’être des facilitateurs pour dépasser les blocages et explorer ensemble la faisabilité de cette ligne Montauban-Castelnaudary. Aux citoyens, aux communes et aux entreprises, nous disons : rejoignez-nous pour nous donner la capacité à faire bouger les lignes et à obtenir des avancées dès 2019 » conclut Benoît Lanusse.

(Source : Communiqué de presse)

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.