mardi 20 octobre 2020
Les brèves du JT Des produits locaux et de saison dans les assiettes des collégiens de...

Des produits locaux et de saison dans les assiettes des collégiens de Haute-Garonne

À l’occasion de la Semaine du goût, le Conseil départemental de Haute-Garonne organise, du lundi 12 au vendredi 16 octobre, l’événement “Au pré de l’assiette”, dans les collèges du territoire. Les collégiens de huit établissements pourront langer des produits locaux et de saison. L’opération sera prolongée du 2 au 6 novembre.

 

©Agrilocal

Pendant deux semaines, du 12 au 16 octobre et du 2 au 6 novembre, les cuisiniers de huit établissements* vont valoriser dans leurs menus des produits achetés sur la plateforme Agrilocal 31, afin de faire découvrir aux collégiens des aliments de saison et locaux. Durant les pauses-déjeuners, des jeux sur le “bien manger” seront également organisés dans les cantines des collèges participants.

La plateforme Agrilocal 31 a été mise en place en 2016 par le Conseil départemental de Haute-Garonne afin d’encourager l’approvisionnement des collèges en produits locaux et ainsi soutenir les agriculteurs haut-garonnais. Cette plateforme d’achat permet la mise en relation des acheteurs de la restauration collective et des agriculteurs locaux. L’ouverture de la plateforme a été élargie en 2017 à l’ensemble des acheteurs de la restauration collective publique (communes, EHPAD, hôpitaux…). A ce jour, Agrilocal 31 compte 152 fournisseurs adhérents dont 117 agriculteurs, 19 artisans/métiers de bouche et 7 entreprise locales.

En 2013, le Département a lancé la démarche MIAM31 “Mangez malin les bons produits du coin” auprès des 84 collèges du territoire possédant une cuisine autonome, qui vise à promouvoir la qualité alimentaire auprès des acheteurs et des cuisiniers, ainsi que des collégiens.

Par ailleurs, le Conseil départemental a lancé en octobre 2019 une grande concertation sur la qualité alimentaire dans les collèges, auprès des élèves, des parents d’élèves, de la communauté éducative et du personnel en charge de la gestion et la préparation des repas.
Suite à cette concertation, la collectivité a adopté en janvier 2020 un plan d’actions dédié, qui répond à trois défis majeurs : la transition alimentaire pour changer les habitudes de consommation, la transition écologique pour réduire et valoriser les déchets et proposer des repas durables et responsables.

Des objectifs concrets ont été fixés comme :
– fixer à l’horizon 2022, 50 % de produits de qualité et durables, dont au moins 20 % de produits biologiques sur le volume total des achats de denrées et réduire de 20 % le gaspillage alimentaire ;
– poursuivre la diversification des modes d’approvisionnement en développant les partenariats à l’échelle régionale ;
– créer 4 postes de coordonnateurs restauration, sous la responsabilité d’un ingénieur expert, pour accompagner les collèges et les équipes de personnels départementaux dans l’évolution des pratiques ;
– instaurer dès le premier semestre 2020 un pôle d’innovation pour favoriser l’émergence de nouvelles pratiques culinaires qui associe les élèves et leurs parents.

“Chaque année, 6,5 millions de repas sont servis dans les collèges publics du département. La qualité de la restauration scolaire est un enjeu crucial pour la santé et le bien-être des collégiens mais aussi pour la sensibilisation des élèves au bien manger et au tri des déchets. Avec son plan d’actions pour la qualité alimentaire dans les collèges, le Conseil départemental va encore plus loin pour intensifier son action en faveur de la qualité alimentaire dans les collèges en associant pleinement les élèves et les acteurs de la restauration scolaire”, déclare Georges Méric, président du Département.

 

* Les collèges de Montastruc-la-Conseillère, de Cazères, de Launaguet, les collèges Claude Cornac à Gratentour, Jolimont à Toulouse, Romain Rolland à Saint-Jean, Jean Jaurès de Castanet, Jean Monnet de Bagnères-de-Luchon, Adrienne Bolland de Bessières, Alain Savary de Fronton et Jacques Prévert de Saint-Orens.

Source: communiqué du Conseil départemental de Haute-Garonne

Severine Sarrat
Au journal depuis 2008, elle en connaît tous les rouages. D’abord journaliste polyvalente, puis responsable des pages économiques, elle est aujourd’hui rédactrice en chef.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Articles en rapport