dimanche 11 avril 2021

Contact

Les brèves du JT La préfecture de Haute-Garonne reprend l'aide alimentaire en main

La préfecture de Haute-Garonne reprend l’aide alimentaire en main

La situation sanitaire actuelle a fait émerger des difficultés dans la distribution de l’aide alimentaire qu’il était indispensable de résoudre. Les réseaux ont à connaître des difficultés inédites : bénévoles âgés vulnérables, malades, fermetures de points de distribution, approvisionnement de denrées, etc. La multiplicité d’intervenants, notamment associatifs a également accru le besoin de coordination. La préfecture de Haute-Garonne a décidé d’assurer ce rôle pour organiser l’aide alimentaire.

© banque alimentaire

Au vu des différentes difficultés rencontrées par les acteurs de l’aide alimentaire, depuis mi-mars, la préfecture de la Haute-Garonne, a souhaité rétablir de manière aussi rapide et complète que possible, les réseaux d’aide alimentaire habituellement autonomes sur nos territoires. Le préfet a désigné des référents au sein des services de l’Etat afin d’organiser au mieux le dispositif et coordonner l’action des différents acteurs de l’aide alimentaire.
Un Comité de crise alimentaire a été crée. Il se réunit chaque semaine sous la responsabilité de la sous-préfète en charge des politiques de cohésion sociale et regroupe l’ensemble des services de l’État concernés et les associations directement impliquées. L’objectif est de renforcer, d’une manière significative, l’assistance des plus vulnérables par trois circuits clairement définis.

L’aide alimentaire dite “classique” avec la Banque Alimentaire comme chef de file

Son rôle est d’identifier et de mobiliser, en lien avec la Préfecture, les lieux et acteurs associatifs (Banque alimentaire elle-même, Secours populaire, Restos du cœur, Secours catholique, Croix-Rouge française, ANRAS, CEDIS 31, SIAO) permettant de réaliser un maillage affiné du territoire pour répondre aux besoins des personnes les plus vulnérables.
Une chaîne de récupération des denrées vers les lieux de stockage pour la confection des colis a ainsi été organisée. De nombreux points de distribution ont été réouverts et de nouveaux crées et en cours de création, notamment 5 sites de Crous qui permettront à 2500 étudiants restés sur le territoire de bénéficier de colis repas.
Les secteurs du centre ville, des Arènes, de la Cartoucherie et de Bagatelle seront également desservis. La recherche d’un partenariat actif avec des épiceries sociales des différents arrondissements en lien avec les CCAS des villes est en cours.
Le préfet a également confié à la Banque Alimentaire, la coordination de la distribution des colis alimentaires au sein des squats et campements identifiés. La livraison de ces sites intervient en lien avec l’Association nationale de recherche et d’action solidaire (ANRAS) et le Collectif d’entraide et d’innovation sociale 31.

L’aide alimentaire liée au dispositif hôtelier d’Etat

Dans le contexte de mise à l’abri des personnes les plus vulnérables et particulièrement en cette période de crise sanitaire, l’Etat renforce son dispositif de prise en charge financière de l’hébergement hôtelier et des repas associés. À ce jour, environ 1500 personnes hébergées à l’hôtel, peuvent ainsi bénéficier de colis alimentaires.
La distribution coordonnée par le Service d’insertion, d’accueil et d’orientation (SIAO) et effectuée par les associations, s’inscrit dans le cadre d’un zonage géographique clairement établi.

L’aide alimentaire par la remise de chèques services

Opérationnel depuis le 10 avril, ce dispositif exceptionnel et subsidiaire de chèques services vient en complément des initiatives locales de distributions alimentaires (collectivités, associations, maraudes). Il bénéficie à plus de 2000 personnes en Haute-Garonne. Il est coordonné par la préfecture en lien avec le SIAO, l’ANRAS et la Croix-Rouge Française.
Ces chèques sont dédiés à l’achat de denrées alimentaires (hors boissons alcoolisées) et de produits d’hygiène, pour un montant maximal de 7 euros par jour et par personne. Ils peuvent être utilisés auprès de plus de 220 000 enseignes, sans limitation de montant ou de quantité. Ils sont utilisables durant la période de crise sanitaire et ce jusqu’au 31 mai 2020.
L’objectif est que les aides alimentaires aillent à tous ceux qui en ont besoin sans être dans une logique restrictive. En revanche, il est important de recenser précisément les besoins pour les apprécier de la façon la plus juste. C’est un travail qui est mené entre l’État, les collectivités territoriales et les associations.

Source: communiqué de la préfecture de Haute-Garonne

La rédactionhttps://www.lejournaltoulousain.fr
Le Journal toulousain est un média de solutions hebdomadaire régional, édité par la Scop News Medias 3.1 qui, à travers un dossier, développe les actualités et initiatives dans la région toulousaine. Il est le premier hebdomadaire à s'être lancé dans le journalisme de solutions en mars 2017.

Articles en rapport

Éveiller les enfants aux grands enjeux contemporains

Covid : après une semaine de confinement, quelle est la situation sanitaire ?

Le virus circule toujours en Occitanie. En réanimation, l’impact est déjà supérieur aux vagues précédentes. En même temps, la campagne de vaccination face au...

Deux nouveaux cas de Covid-19 au TFC

Deux nouveaux cas de coronavirus au TFC. Le club a fait l’annonce ce matin. Après la contamination de trois joueurs au cours de la...

Confinement : les bibliothèques et médiathèques de Toulouse sont ouvertes

Quoi de mieux pour occuper un confinement qu’un livre, un film ou bien un bon disque ? Après plusieurs mois enfermés à la maison,...

Cyril Baille : « Ça se jouera sur des détails »

À un jour du quart de final de Coupe d’Europe entre le Stade Toulousain et Clermont, voici la conférence de presse de Cyril Baille. https://www.youtube.com/watch?v=52_pEGEC5Po   Cyril Baille sur...

Confinement : voici les plus beaux jardins du Tarn ouverts 

La semaine dernière, le Gouvernement annonçait de nouvelles mesures pour lutter contre la Covid-19. Il est actuellement possible de circuler dans un rayon de...

Confinement : une exception pour les sportifs amateurs

Les sportifs amateurs ont droit à un peu plus de liberté. Afin de pouvoir s’entraîner, les licenciés peuvent profiter des installations sportives de leur...

Des dégâts agricoles en raison de la vague de froid 

Cette semaine, les températures sont tombées sous la barre du 0°. Une météo compliquée pour les productions agricoles. Suite à ce froid, des aides...

Le vaccinodrome du Parc des Expositions ouvert 7j/7

Depuis le mercredi 7 avril, le Hall 8 du Parc des Expositions (sur l'île du Ramier, accessible par le pont du Stadium) est ouvert....

Top 5 des idées sorties à Toulouse… et ailleurs !

Une visioconférence sur l'environnement, un match de Coupe d'Europe de rugby, un concert surprise à domicile, un documentaire sur l'aéropostale... Voici quelques idées sorties...

Écrivez à la rédaction !

Témoin d’un événement d’actu ?
Une info ou un avis à partager ?

Les plus lus

Au CHU de Toulouse, des essais prometteurs pour les victimes d’infarctus

Reconfinement : la colère des personnels hospitaliers du CHU de Toulouse

Pour le syndicat CGT représentant les personnels hospitaliers du CHU de Toulouse, le reconfinement n'est qu'une mesure restrictive de plus destinée à pallier les...
Economie Occitanie

Airbus et l’aéronautique en danger : scénario catastrophe pour Toulouse ?

Toulouse pourrait-elle connaître dans les années à venir le même sort que la ville de Detroit aux États-Unis, dévastée par l'effondrement de l'industrie automobile ?...
Bourg d'Oueil

Sorties en Haute-Garonne [1/6] : villages tranquilles et vallées secrètes

A l'heure où le déconfinement s'opère jour après jour en France, le département de la Haute-Garonne a une belle carte à jouer pour relancer...
station ski Superbagnères

Deux jours de ski gratuit dans les stations du Mourtis et de Luchon-Superbagnères !

Une semaine avant leur ouverture officielle, les stations de Luchon-Superbagnères et Le Mourtis offrent deux journées d’accès gratuit à leur domaine skiable, les vendredis 13...

Le plus bel arbre de France est à Sorèze, à 60 kilomètres de Toulouse

Ce mercredi 19 août, le hêtre de Saint-Jammes, à Sorèze, recevra le prix de l’arbre remarquable de l’année 2019, qui récompense le plus beau...

Urbex : 4 lieux improbables à l’abandon à Toulouse

Hôtel, maison de retraite, châteaux, restaurant universitaire, ces bâtiments se sont retrouvés abandonnés du jour au lendemain. Des lieux d'urbex figés dans le temps,...

Covid-19. Le variant breton fatal aux frelons asiatiques

Des chercheurs du Centre de recherche et d'analyses sur la cognition et la réflexologie animale de Toulouse ont observé des effondrements d’essaims de frelons...
Château_de_Montségur

4 idées d’escapades en Ariège pour ce week-end

Il y a tout ce qu'il faut dans la région pour voyager, ne serait-ce qu'une journée. Pour ce week-end du 20 et 21 juin,...