Pink Paradize : le plus déjanté des festivals démarre jeudi 5 mars

Le festival Pink Paradize organise sa septième édition du 5 au 23 mars. Avec au menu des propositions toujours aussi farfelues ainsi que des têtes d’affiches alléchantes.  

pink paradize

Organisé par l’association Les productions du possible, le festival Pink Paradize nous a habitué depuis sept ans à sa démarche hybride et hédoniste. Un événement excentrique à souhaite et entièrement autoproduit qui mélange les genres tel un joyeux bazar.

Bernard Minet en mode metal

Parmi les curiosités de cette nouvelle édition figure inévitablement le Bernard Minet Metal Band. L’ex-membre des Musclés se rappellera aux bonnes heures du Club Dorothée en reprenant les célèbres génériques de dessins animés de l’époque à la sauce heavy metal.

Des têtes d’affiche prestigieuses

Rock, électro, hip-hop, techno…La programmation 2020 comporte également de fameuses têtes d’affiche dans tous les styles à l’image de Morcheeba, Mademoiselle K, Le Peuple de l’herbe, Chapelier Fou, 2Manydjs, Afrika Bambaataa, Acid Arab, ou encore Ausgang, tout nouveau projet de la rapeuse Casez.

A noter que le suisse Thomas Wiesel apportera une note d’humour au festival (le 12 mars à la Comédie de Toulouse) qui démarrera ce jeudi 5 mars au Metronum avec les groupes Lysistrata, The Psychotics Monks et Astaffort Mods

Et après Guillaume Meurice, Pierre Emmanuel Barré, Pink Vador, Didier Super ou Rebeka Warrior, c’est Aymeric Lompret qui sera le président d’honneur de cette nouvelle édition.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.