Municipales : la liste surprise “Toulouse aux travailleurs, pas aux spéculateurs” se présente

Soutenue par le parti ouvrier indépendant démocratique, la liste “Toulouse aux travailleurs, pas aux spéculateurs” a dévoilé son programme et sa liste complète.

julian menendez
Julian Menendez

C’est l’une des deux listes surprises, enregistrées à la dernière minute par la préfecture. Menée par Julian Menendez et soutenue par le Parti ouvrier indépendant démocratique (POID), la liste “Toulouse aux travailleurs, pas aux spéculateurs” regroupe des travailleurs, des retraités, des jeunes, engagés dans la mobilisation continue et la grève pour exiger le retrait de la réforme des retraites voulue par Macron pour satisfaire les intérêts des spéculateurs.

“Nous appelons la population, jeunes, travailleurs, chômeurs, habitants des cités populaire, à se mobiliser avec nous pour faire valoir les mesures d’urgence qui doivent être prises pour répondre aux besoins les plus élémentaires de la population de Toulouse”, est-il précisé dans un communiqué.

Une liste pour chasser la politique d’austérité de Macron

Parmi les priorités avancées, la liste estime que pour défendre les intérêts des Toulousains, il faut nécessairement rompre avec la politique d’austérité du gouvernement Macron et donc, localement, refuser la « contractualisation », “c’est-à-dire la contrat passé entre l’État et la ville qui impose la réduction des dépenses publiques et menace de baisser encore les subventions de l’état à la ville de Toulouse”.

Restitution à Toulouse des 250 millions € de dotations supprimées par l’État depuis 2012 !

Déplorant la chute des dotations de l’Etat, elle chiffre la perte pour Toulouse à 250 millions d’euros depuis 2012. Des millions “qui doivent être restitués aux Toulousains, pour la construction de crèches, d’écoles, l’amélioration des services publics, le recrutement de personnels municipaux titulaires, pour subventionner les cantines aux enfants des familles les plus démunies…”

Les mesures d’urgences

Pour rompre avec “ces budgets de misère, cadrés par la « contractualisation » et les « règles d’or » imposées par les institutions antidémocratiques de la Ve République et de l’Union Européenne au service des privatiseurs et des spéculateurs”, la liste a ainsi dressé une série de mesures d’urgence qu’elle prendrait durant son mandat :

-Rétablissement de la gratuité des cantines scolaires et des abonnements TISSEO

-Recrutement de personnels municipaux statutaires en nombre suffisant pour les crèches, les écoles, les structures culturelles et de loisirs, ainsi que pour les services techniques et administratifs dont la population à besoin.

-Maintien de la cité administrative et ses services publics à Compans-Caffarelli

-Augmentation des subventions aux associations culturelles et sportives

-Réouverture de la piscine Ancely

-Annulation des privatisations et des ventes du patrimoine public (eau, aéroport, nettoyage, sécurité, vente de l’Hôpital de la Grave et Espace Croix Baragnon…)

–Abandon des « rythmes scolaires » dans les écoles et retour à la semaine de 4 jours (comme l’ont fait 92 % des autres villes !)

-Arrêt de la politique d’urbanisation spéculative qui détruit les quartiers (Saint-Cyprien, Cartoucherie, Nord de Toulouse, quartier d’affaire Matabiau… et sa tour Occitanie) satisfaisant aux intérêts des promoteurs mais pas à ceux de la population

-Arrêt des hausses de loyers HLM

-Rénovation et construction de cités HLM et de cités Universitaires en nombre suffisant

-Réquisition des logements vacants (23 000 recensés à Toulouse) pour les milliers de familles et de jeunes sans domicile comptabilisés à Toulouse

La liste complète :

1 – M. Julian MENENDEZ, fonctionnaire des finances publiques

2 – Mme Cécile BRANDELY, avocate

3 – M. Ismaïl MOSTAPHA

4 – Mme Anne Billie BOUCHER

5 – M. Djamel BOUGUESSA

6 – Mme Armande MENDY

7 – M. Jacques LOUVET

8 – Mme Laure MIAULT

9 – M. Olivier SILVAIN

10 – Mme Carole BILLON

11 – M. Fabien CHARIF

12 – Mme Charlotte OLIVIER

13 – M. Ludovic LAGANE

14 – Mme Barisa BADECHE

15 – M. David MIAULT

16 – Mme Marine RODRIGUEZ

17 – M. Benoit GIBELOT

18 – Mme Fabienne RAYNAUD

19 – M. Jaoued BENKALLAL

20 – Mme Line ELISABETH

21 – M. Vincent DESBROUSSES

22 – Mme Claudette BALDINI

23 – M. Jérémy RAOUL

24 – Mme Fanny ESCARNOT

25 – M. Raymond Marcel DUVIVIER

26 – Mme Sandra GRIMALDI

27 – M. David BULGARE

28 – Mme Justine RUCEL

29 – M. Clement BOITTIN

30 – Mme Brigitte GOMEZ

31 – M. Yann LEGUENNEC

32 – Mme Natacha PAVLOVIC

33 – M. Vincent MATHIS

34 – Mme Catherine MAILLIET

35 – M. Didier CAMISULI

36 – Mme Beatrice DUFFAU

37 – M. Bernard VIVES

38 – Mme Flora PIERONI

39 – M. Hugo ROSIER

40 – Mme Pauline LABRO

41 – M. Laurent COCO

42 – Mme Régine WALTER

43 – M. Olivier LANOISELÉE

44 – Mme Fatima DE FREITAS

45 – M. James LOUISSAINT

46 – Mme Géraldine MORVANT

47 – M. Alexandre PARRA-BRUGUIERE

48 – Mme Véronique LION

49 – M. Yvan VERGNAULT

50 – Mme Amandine MENENDEZ

51 – M. Cédric PATRIGEON

52 – Mme Annick PINEAU

53 – M. Vivien PIERRE

54 – Mme Emilie ROQUE

55 – M. Gérard LADIER

56 – Mme Eliane SEGUELAS

57 – M. Arthur GATEAU

58 – Mme Maya BEAUCLERCQ

59 – M. Benjamin NOUVEL

60 – Mme Saliha AIT-ALI

61 – M. Jacques DUMEUNIER

62 – Mme Lucile DREIDEMY

63 – M. Pascal PY

64 – Mme Abla DOMECHE

65 – M. Abdelmejid LAOUANI

66 – Mme Brigitte CHAPUT

67 – M. Claudio MENENDEZ

68 – Mme Dorothee JOLIEZ

69 – M. Carlos PIERONI

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.