La première Biennale des Arts vivants démarre aujourd’hui à Toulouse

À partir d’aujourd’hui 24 septembre et jusqu’au 12 octobre, près de trente partenaires artistiques de la métropole toulousaine allient leurs énergies à l’occasion de la première Biennale des Arts vivants. Un événement destiné à créer une joyeuse dynamique d’ouverture de saison les années impaires.

La Biennal des Arts Vivants Toulouse

Dépasser les esthétiques et les territoires, hisser le partage en valeur phare… Telles sont les ambitions de la Biennale des Arts vivants qui démarre aujourd’hui avec notamment le spectacle itinérant Cargo Toulouse. Au départ du Métronum, un camion semi-remorque transformé en théâtre transportera une cinquantaine de spectateurs installés sur un gradin tourné vers la ville. Ce dispositif sonore et accompagné de musique propose une expérience immersive et singulière pour observer ce qui d’habitude n’attire pas l’attention.

Une inauguration qui reflète parfaitement l’esprit de ces trois semaines destinées à retrouver le plaisir et l’inattendu du spectacle vivant et à réinventer les façons d’êtres ensemble. Au total, 50 projets et 100 représentations se relaieront dans 26 lieux. Une véritable aventure collective mêlant équipes artistiques, thématiques scéniques et publics de tous horizons pour proposer des formes innovantes et susciter la curiosité autour de la création émergente.

Les acteurs culturels jouent la carte collective

“Il est aujourd’hui impératif de décloisonner ces territoires. Pas seulement pour répondre à la nécessité de mutualiser des moyens, ni sur la foi de goûts communs en matière de programmation mais par envie véritable de faire un pas de côté dans ses habitudes, de partager réellement de la transversalité et de la pluridisciplinarité”, illustre Stéphane Gil, directeur délégué Théâtre de la Cité, partie prenante prenante du projet.

Foisonnante et internationale, la programmation comprend plus 30 spectacles (dont 4 créations et 10 premières en France), 3 sorties de résidences, 4 lectures, 4 concerts, 3 installations, 3 temps de rencontres, 1 cycle de projections et 6 ateliers de pratique artistique. Avec des propositions pour tous les publics et tous les âges, des spectacles fédérateurs autant que des créations exigeantes, les organisateurs espèrent attirer près de 15 000 spectateurs pour cette première édition.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.