jeudi 15 avril 2021

Contact

Les brèves du JT Un imprimeur va produire un millier de masques par jour à Toulouse

Un imprimeur va produire un millier de masques par jour à Toulouse

L’imprimeur en ligne Printoclock vient de réorienter son activité pour répondre aux besoins en matériels de protection et produire notamment des masques, à Toulouse. D’ores et déjà en mesure d’en fournir à hauteur de plusieurs millions par mois grâce à ses filières d’approvisionnement, l’entreprise lance cette semaine une production locale de masques en coton. En démarrage, environ 1 000 pièces destinées aux particuliers ou professionnels sortiront chaque jour de l’atelier.

©Printoclock

Dès les premières semaines de la crise pandémique, les équipes du spécialiste de l’impression en ligne se sont rapidement mobilisées. A la fois pour assurer une continuité dans les commandes des clients qui maintiennent leur activité, mais aussi pour répondre aux nouveaux besoins d’information et de communication à caractère de prévention. En lien avec son cœur de métier, Printoclock poursuit ainsi la réalisation de supports destinés à protéger les salariés et consommateurs, tels qu’affiches, stickers, étiquettes, bâches PVC, flyers…

Un sourcing international pour faire face aux besoins massifs en masques

Une offre qui s’est également élargie à des matériels de protection essentiels pour lutter contre la propagation du virus : plaques de plexiglas, visières et masques. Ces derniers, dont la réquisition par les pouvoirs publics a été levée fin mars, génèrent un besoin estimé par le gouvernement à 40 millions d’exemplaires par semaine au niveau national. « Dans ce contexte, nous avons engagé une démarche de sourcing auprès de fournisseurs capables de délivrer des masques en nombre significatif, en Asie et en Europe de l’est », explique Antoine Roux, le dirigeant de la PME toulousaine. Les masques chirurgicaux jetables de type 1 proviennent ainsi de Chine, répondant à la norme EN 149:2001 ; les modèles en tissu réutilisables et lavables, dits “alternatifs”, sont acheminés de Pologne (certifiés Oeko-tex). Printoclock est ainsi désormais en mesure de proposer à la commande plusieurs millions de masques chirurgicaux et environ 300 000 unités “alternatives” par mois.

Produire des masques à Toulouse pour amorcer une dynamique de relocalisation

Au-delà de ce nécessaire approvisionnement international, Printoclock a décidé de s’engager dans la voie d’une production locale. Dès le 23 avril, ce sont près d’un millier de masques alternatifs en coton Oeko-tex qui seront fabriqués chaque jour à Toulouse. Le patron et la découpe du tissu seront réalisés dans l’atelier d’impression de Printoclock, avant de passer par l’étape de confection du produit fini, sur les machines brodeuses d’un cotraitant, dans la zone d’activité du Chapître.
Ce masque à pli 100% toulousain a été conçu dans le respect du cahier des charges AFNOR (SPRC S76-001). Ses deux couches de coton hypoallergénique (150 g/m2) enserrent une couche de viscose (130 g/m²) qui joue le rôle de filtre.
Une démarche qui s’inscrit en cohérence avec les valeurs défendues par Printoclock depuis sa création : privilégier le made in France et le recours à des matériaux respectueux de l’environnement.

« Nous savons que cette production en circuit court de 30 000 masques par mois ne peut à elle seule couvrir l’ensemble des besoins. Mais nous voulons d’ores et déjà nous inscrire dans l’après, avec la perspective d’une réappropriation de la production en France et au niveau local.
Tout début 2020, nous avons adopté une plateforme de 20 engagements en faveur de la transition climatique, qui sont autant de défis dans nos pratiques quotidiennes d’imprimeur en ligne. Nous ne pouvions alors imaginer être confrontés aux défis inédits et imprévus que nous impose la lutte contre le virus.
Pour être en situation de faire face de manière immédiate, nous ne pouvons certes éviter les approvisionnements auprès d’autres pays. Mais nous voulons agir, à notre échelle, dès aujourd’hui pour amorcer une dynamique de relocalisation », explique Antoine Roux, le dirigeant de la PME toulousaine.

Source: communiqué Printoclock

La rédactionhttps://www.lejournaltoulousain.fr
Le Journal toulousain est un média de solutions hebdomadaire régional, édité par la Scop News Medias 3.1 qui, à travers un dossier, développe les actualités et initiatives dans la région toulousaine. Il est le premier hebdomadaire à s'être lancé dans le journalisme de solutions en mars 2017.

Articles en rapport

Éveiller les enfants aux grands enjeux contemporains

Une application de sophrologie 100% toulousaine

L'application de sophrologie « Ma Bulle Sophro », créée à Toulouse, est disponible sur Apple Store depuis le mois de mars 2021. Problèmes de stress,...

Numérique. Emmaüs Connect lance une grande collecte d’ordinateurs inutilisés

Pour lutter contre l'exclusion numérique de huit millions de français, Emmaüs Connect lance une grande collecte pour récupérer les ordinateurs et smartphones non utilisés...

Tarn-et-Garonne : L’emploi salarié en baisse malgré les dispositifs mis en place

Une réunion s’est déroulé mardi 13 avril entre Chantal Mauchet, préfète du Tarn-et-Garonne et le Service public de l’emploi départemental (SPED). L’occasion de revenir...

Au Bonheur des Dames, la nouvelle librairie féministe de Toulouse

Depuis le 9 janvier 2021, une librairie féministe et généraliste, indépendante et engagée a ouvert à Toulouse. « Il manquait à Toulouse un espace entièrement dédié...

Montpellier. 12 nouvelles rues porteront des noms de femmes

Lors du conseil municipal de Montpellier de ce lundi 12 avril, les élus ont voté pour que 12 des nouvelles rues des quartiers Près...

Covid-19 : En Aveyron, les hospitalisations se multiplient

Le nombre d’hospitalisations pour Covid-19 en Aveyron a doublé depuis le début de l’année 2021. La situation épidémique se dégrade et le taux d’incidence...

Peut-être un deuxième Ntamack pour la Coupe du monde de rugby 2023 en France

Francis Ntamack, frère de l'emblématique Émile et oncle de l'inarrêtable Romain, vient d'être nommé sélectionneur de l'équipe nationale de rugby de Madagascar. https://www.youtube.com/watch?v=R2wnucJowtM Dans la famille...

Les élections régionales et départementales encore reportées

Les élections régionales et départementales sont reportées aux 20 et 27 juin 2021. Après un vote consultatif des députés, le report d'une semaine a...

Aveyron : 1 040 kilomètres de routes de nouveau limités à 90 km/h

1 040 kilomètres de routes dans le département de l’Aveyron vont être de nouveau limités à 90 kilomètres/heure. Cette décision fait suite à une...

Écrivez à la rédaction !

Témoin d’un événement d’actu ?
Une info ou un avis à partager ?

Les plus lus

Au CHU de Toulouse, des essais prometteurs pour les victimes d’infarctus

Reconfinement : la colère des personnels hospitaliers du CHU de Toulouse

Pour le syndicat CGT représentant les personnels hospitaliers du CHU de Toulouse, le reconfinement n'est qu'une mesure restrictive de plus destinée à pallier les...
Economie Occitanie

Airbus et l’aéronautique en danger : scénario catastrophe pour Toulouse ?

Toulouse pourrait-elle connaître dans les années à venir le même sort que la ville de Detroit aux États-Unis, dévastée par l'effondrement de l'industrie automobile ?...
Bourg d'Oueil

Sorties en Haute-Garonne [1/6] : villages tranquilles et vallées secrètes

A l'heure où le déconfinement s'opère jour après jour en France, le département de la Haute-Garonne a une belle carte à jouer pour relancer...
station ski Superbagnères

Deux jours de ski gratuit dans les stations du Mourtis et de Luchon-Superbagnères !

Une semaine avant leur ouverture officielle, les stations de Luchon-Superbagnères et Le Mourtis offrent deux journées d’accès gratuit à leur domaine skiable, les vendredis 13...

Le plus bel arbre de France est à Sorèze, à 60 kilomètres de Toulouse

Ce mercredi 19 août, le hêtre de Saint-Jammes, à Sorèze, recevra le prix de l’arbre remarquable de l’année 2019, qui récompense le plus beau...

Urbex : 4 lieux improbables à l’abandon à Toulouse

Hôtel, maison de retraite, châteaux, restaurant universitaire, ces bâtiments se sont retrouvés abandonnés du jour au lendemain. Des lieux d'urbex figés dans le temps,...
La situation épidémique actuelle

Covid-19 : dans le Tarn, la situation épidémique se dégrade

La situation épidémique inquiète dans le département du Tarn. Le taux d’incidence est supérieur à la moyenne régionale et le taux de décès est...

Covid-19. Le variant breton fatal aux frelons asiatiques

Des chercheurs du Centre de recherche et d'analyses sur la cognition et la réflexologie animale de Toulouse ont observé des effondrements d’essaims de frelons...