Grand Parc Garonne : la passerelle de Banlève créée sur l’île du Ramier

Ce jeudi 19 décembre, Jean-Luc Moudenc a présenté l’avancement des travaux de la passerelle dite de Banlève. Cette passerelle relie les berges de l’îlot Banlève et de l’île du Grand Ramier et désenclave ainsi le site de l’Emulation nautique.

passerelle banleve
©Mairie de Toulouse

La passerelle de Banlève est la première réalisée dans le cadre du projet Grand Parc Garonne. Grâce à une pente inférieure à 4%, la passerelle facilite la traversée pour les piétons, les vélos, mais également pour les personnes à mobilité réduite.

Dalle en béton fibré et éclairage LED

Pour alléger la structure, sa dalle est en béton fibré, matériau plus résistant que le béton classique. Sa portée est de 37 mètres, sans appui en Garonne, et sa largeur utile de 2,30 mètres. Enfin, un éclairage LED est intégré à la main courante pour allier sécurité et esthétisme.

Évocation d’une racine d’arbre

Conçue avec une identité architecturale marquée, la passerelle de Banlève a fait l’objet d’un travail de concertation avec l’Architecte des Bâtiments de France. Elle évoque une racine d’arbre torsadée sortant de la berge en rive droite naturelle et arborée, et qui se pose sur le perré existant de la berge opposée.

(Source : communiqué de presse)

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.