Débat sur la qualité de l’air : des innovations pour infléchir la courbe

2 800 décès par an en Occitanie. C’est le nombre de victimes de la pollution atmosphérique. Sans compter les 6 000 à 12 000 habitants de l’agglomération toulousaine exposés chaque année à des dépassements des seuils autorisés. En cause? Principalement la circulation automobile. Malgré la mise en place de la vignette Crit’air et de la circulation différenciée, Toulouse reste un mauvais élève et ne parvient pas à juguler les pollutions liées à l’automobile. Et donc à améliorer la qualité de l’air que respire ses habitants.

Comment infléchir cette trajectoire et maintenir la qualité de l’air? La métropole toulousaine peut-elle devenir un laboratoire d’innovation en matière de mesures et de lutte contre les polluants de l’air? Des éléments de réponse lors du café-débat organisé par le Conseil de développement Toulouse métropole (Codev) ce soir, à 18h, au Café Jean (75 allées Jean Jaurès).

Entrée libre dans la limite des places disponibles

Renseignements: codev-toulouse.org

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.