dimanche 13 juin 2021

Contact

Les brèves du JTDe nouvelles interdictions de manifestations ce week-end à Toulouse

De nouvelles interdictions de manifestations ce week-end à Toulouse

Les manifestations prévues ce week-end à Toulouse contre la loi de sécurité globale et la loi sur le séparatisme font à nouveau l’objet d’interdictions de la part de la préfecture.

interdictions manifestations Toulouse
La préfecture multiplie les interdictions de manifestations à Toulouse

Cela devient habituel. Comme lors du mouvement des Gilets jaunes et comme les semaines précédentes, la préfecture vient d’annoncer l’interdiction de plusieurs manifestations et rassemblements prévus ce week-end à Toulouse.

Manifestations contre la loi globale de sécurité et celle sur le séparatisme

Sont concernés, la manifestation du 12 décembre et le rassemblement du lendemain tous deux initiés par l’appel “Riposte globale”, contre la loi de sécurité globale. Ainsi qu’une autre manifestation prévue à le samedi à 13 heures à Jean-Jaurès pour protester contre la loi sur le séparatisme et “l’islamophobie d’Etat”.

Très forte affluence attendue dans les commerces de Toulouse

Les arguments avancés par le préfet Etienne Guyot reposent en premier lieu sur l’absence de déclaration qui ne permet pas de “garantir le respect des consignes sanitaires en vigueur sur tout le territoire national”. Il rappelle, en outre, “les troubles survenus lors des manifestations des 26 et 28 novembre et 5 décembre”, ainsi que la très forte affluence attendue dans l’hyper-centre commerçant de Toulouse”.

Des organisations demandent l’interdiction de manifester dans l’hyper-centre de Toulouse

” Pour rappel, de manière générale il est systématiquement demandé aux organisateurs de prévoir leurs manifestations d’importance en dehors de l’hypercentre, en particulier les samedis”, précise le préfet. Exauçant, ainsi, en partie, les nombreux appels du maire de Toulouse Jean-Luc Moudenc ainsi que le vœu formulé aujourd’hui par plusieurs organisations patronales et de commerçants. Ces derniers ont en effet écrit au préfet pour demander l’interdiction totale de manifestation passant par l’hypercentre de Toulouse.

Liberté de manifester VS liberté d’entreprendre ?

“Il ne s’agit nullement d’ignorer la liberté de manifester, mais il s’agit de protéger avec la même vigueur la liberté d’entreprendre, de commercer, de travailler, de se déplacer en toute sécurité”, écrivent notamment le MEDEF31, la CCI Toulouse, la Chambre de Métiers et de l’Artisanat, la CPME31 ou encore l’UMIH31.

Dispersion immédiate en cas de troubles à l’ordre public

Quoi qu’il en soit, Etienne Guyot rajoute enfin que “toute manifestation ou rassemblement occasionnant des troubles à l’ordre public donnera lieu à une dispersion immédiate par les forces de l’ordre et à l’interpellation des éventuels auteurs d’actes de violence”.

Nicolas Mathé
Pigiste, il a observé l’actualité pour différents titres de la presse écrite locale et nationale pendant presque 10 ans, avant d’intégrer la rédaction du journal en février 2018 pour se consacrer exclusivement à la quête des solutions de demain.
 

Travail : Comment mettre le sexisme au placard ?

Écrivez à la rédaction !

Témoin d’un événement d’actu ?
Une info ou un avis à partager ?

spot_img

Les plus lus de la catégorie

spot_img