mercredi 28 octobre 2020
Les brèves du JT Une association propose des aménagements provisoires pour vélos et piétons

Une association propose des aménagements provisoires pour vélos et piétons

L’association toulousaine 2 Pieds 2 Roues se réjouit de l’aménagement d’une piste cyclable provisoire avenue Etienne Billières et propose de dupliquer l’initiative à d’autres axes de déplacements. L’objectif des aménagements provisoires des voies de circulation étant de favoriser les déplacements des vélos et des piétons lors du déconfinement, pour éviter la prise de la voiture.

©2P2R

Le 11 mai marque le début d’un long processus de déconfinement qui va transformer, pour un certain temps, notre façon de vivre. Les déplacements vont reprendre avec une nécessaire distanciation physique entre concitoyens. Les transports en commun ne pourront pas fonctionner à pleine capacité, sans parler des Toulousains qui, par crainte de contamination, les éviteront pour quelques temps.
Dans ces conditions, “il faut éviter que le report se fasse sur la voiture et que le réseau routier soit saturé. La marche et le vélo sont donc des moyens de déplacements appropriés qui permettent la distanciation physique si l’espace public est aménagé en conséquence”, estiment les membres de l’association toulousaine 2 Pieds 2 Roues (2P2R). Ainsi, ils demandent que des aménagements légers soient mis en place rapidement.

Toulouse Métropole a déjà créé une piste cyclable dans la Ville rose, avenue Etienne Billières. “Cet urbanisme tactique est une très bonne chose et il convient de le poursuivre, tel que prévu, avec un souci de qualité. En effet, les pistes provisoires doivent permettre aux cyclistes de circuler en sécurité. Ceux-ci ne devraient pas avoir à contourner des véhicules garés sur la piste ni à circuler sur un revêtement dégradé. La signalisation provisoire doit être claire et compréhensible”, précise l’association.

Cette dernière a débuté un échange sur le sujet avec Toulouse Métropole pour apporter son expertise d’usagers, bien cibler les lieux prioritaires et améliorer la qualité des futurs aménagements à destination des vélos et des piétons. 2P2R a ainsi réfléchi à des priorités permettant d’irriguer les zones d’activités et les hôpitaux pour les déplacements domicile travail en ciblant notamment les grandes pénétrantes et les franchissements de rocade. Une attention particulière a été portée aux rues commerçantes et aux accès aux écoles où le piéton doit disposer d’une place suffisante pour marcher, se croiser ou attendre dans le respect des règles de distanciation physique.

2P2R propose plusieurs solutions et des lieux prioritaires pour ces aménagements provisoires à destination des vélos et piétons

L’association a identifié des axes stratégiques pour la création de pistes cyclables provisoires (par suppression de voies de circulation et/ou de stationnement) :
– Les pénétrantes en 2×2 voies permettant d’entrer dans Toulouse : Avenue de Grande Bretagne, rue du Pont Guilhèmery (place Dupuy), route de St Simon, Avenue Etienne Billières, RD 888 entre St Jean et l’Union.
– Les grands axes de transit : boulevard Silvio Trentin, avenue des Etats-Unis, allées Charles de Fitte, avenue Salvador Allende, avenue Tabar, le Pont Neuf.
– Les franchissements de rocade : échangeurs 14,15, 17, 18.
– Les autres axes structurants pour les cyclistes : rue Alfred Nobel.

2P2R préconise également l’élargissement des trottoirs (par suppression de voies de circulation et/ou de stationnement) rue de la République, rue des Salenques, rue des Puits Creusés, rue Valade, rues Lascrosses, avenue de la Gloire, avenue de Castres, avenue Camille Pujol et avenue de l’URSS.
Mais aussi la mise à sens unique pour élargir les trottoirs et/ou créer des aménagements cyclables avenues Jean Rieux et St Exupéry (chacune dans un sens).

Dans un même temps, l’association demande la mise en place de zones de rencontre ou aires piétonnes où les piétons seraient prioritaires et pourraient circuler sur la chaussée. Celles-ci seraient imaginées dans les rues commerçantes du centre-ville, les cœurs de quartiers, les accès aux écoles, collèges, lycées, et la passerelle de la Poudrerie.

Lorsque qu’il n’est pas possible de libérer une voie pour la circulation des cyclistes, 2P2R propose qu’un itinéraire alternatif soit clairement fléché pour permettre aux cyclistes de trouver leur chemin sans hésitation notamment dans l’impasse Vitry, l’impasse Barthe, la rue de la providence, et le chemin du Mirail (avec double sens cyclable).
“De plus, ces aménagements doivent être complétés par du jalonnement, de la communication, une augmentation de l’offre de stationnement vélo et un accompagnement des néo-cyclistes”, ajoute pour conclure les membres de l’association.

Source: communiqué de l’association 2P2R

La rédactionhttps://www.lejournaltoulousain.fr
Le Journal toulousain est un média de solutions hebdomadaire régional, édité par la Scop News Medias 3.1 qui, à travers un dossier, développe les actualités et initiatives dans la région toulousaine. Il est le premier hebdomadaire à s'être lancé dans le journalisme de solutions en mars 2017.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Articles en rapport