jeudi 29 octobre 2020
Les brèves du JT Au total, 10 cas de coronavirus détectés au club de football de...

Au total, 10 cas de coronavirus détectés au club de football de Saint-Simon

L’Etoile sportive de Saint-Simon à Toulouse fait partie des derniers foyers épidémiques du coronavirus détectés à Toulouse. Avec 10 cas avérés, le club de football a suspendu les entraînements placé ses joueurs en quarantaine.

Une cinquantaine de personnes évoluant au sein de l’Etoile sportive de Saint-Simon ont été testées

Suite à une première vague de tests du coronavirus sur les joueurs revenus positifs, l’Etoile sportive de Saint-Simon enregistre cinq cas supplémentaires parmi ses effectifs. En effet, comme le révélait Actu Toulouse, le club de football toulousain a confirmé la circulation du coronavirus au sein de son équipe senior.

C’est à la suite d’un match amical contre la Juventus de Papus, qui a eu lieu la semaine dernière, que le staff de Saint-Simon a fait état d’un premier cas dans son effectif. La direction a alors demandé à tous les joueurs et staff de l’équipe senior de se faire tester, soit une cinquantaine de personnes. Les premiers résultats sont tombés hier avec cinq cas positifs au Covid-19. Auxquels cinq nouveaux cas viennent s’ajouter aujourd’hui. Au total, 10 personnes évoluant au club ont contracté le coronavirus.

Devant l’évolution de ce nouveau foyer épidémique, les clubs qui avaient joué contre l’Etoile sportive de Saint-Simon ont également fait tester leurs joueurs. La Juventus de Papus d’abord qui avait rencontré Saint-Simon le 6 août dernier. L’Union sportive de Pibrac ensuite qui les avaient affrontée le 11 août. Le premier affirmant que les résultats sont tous revenus négatifs. Quant au second, il n’a pas encore reçu tous les résultats, mais les premiers ne révèlent pas la présence d’infection.

L’Etoile sportive de Saint-Simon, de son côté, a suspendu les entraînements de l’équipe senior, au moins jusqu’à la semaine prochaine. Quant au match que le club doit disputer dimanche face à Bouloc, aucune décision n’a encore été prise par la Ligue pour le maintien ou le report de la rencontre.

Severine Sarrat
Au journal depuis 2008, elle en connaît tous les rouages. D’abord journaliste polyvalente, puis responsable des pages économiques, elle est aujourd’hui rédactrice en chef.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Articles en rapport