samedi 27 novembre 2021

Contact

Lèche vitrineUrban Lab, le nouveau lieu de toutes les rencontres à Toulouse

Urban Lab, le nouveau lieu de toutes les rencontres à Toulouse

Ouvert le mois dernier, Urban Lab est un établissement d’un nouveau genre à Toulouse. Il réunit, dans un seul lieu, un bar, une salle de concert, une piste de danse, des espaces d’exposition d’artistes, des foodtrucks… De quoi faire un beau melting pot.

À Toulouse, l'Urban Lab propose, dans un seul et même lieu, un bar, une salle de concert, une piste de danse, une galerie d'art, des foodtrucks... @UrbanLab
À Toulouse, l’Urban Lab propose, dans un seul et même lieu, un bar, une salle de concert, une piste de danse, une galerie d’art, des foodtrucks… @UrbanLab

Comme son nom l’indique, l’Urban Lab, qui a ouvert le mois dernier rue Didier-Daurat, dans le quartier de Montaudran, à Toulouse, est un lieu d’expériences. Il réuni, sur 1000 m², un bar, une salle de concert, une piste de danse et des foodtrucks. Mais aussi des espace dédiés à la culture, à l’art ou à l’artisanat. « Nous misons sur l’éclectisme pour attirer un maximum de personnes, de tous horizons. Le but est de créer de la mixité sociale », résume Mathieu Collignon, le fondateur de 42 ans. La déco que celui-ci a choisie est industrielle et new-yorkaise, histoire de rappeler que l’on mélange ici toutes les cultures urbaines.

L’ancrage local

Mathieu Collignon avait débuté une carrière de dessinateur industriel chez Airbus, avant d’attraper le virus de l’entrepreneuriat. Après avoir été grossiste en boisson, il avait lancé un premier établissement de nuit, le Follow me, en lieu et place de l’Urban Lab. « Durant la première année de la crise de la Covid-19, je me suis rendu compte que beaucoup de gens tenaient le coup grâce aux productions locales, quelles qu’elles soient. C’est ce qui m’a donné l’idée de créer ce lieu. » C’est l’autre particularité de ce dernier : il est dédié aux créateurs toulousains. Qu’ils soient chanteurs, DJ, peintres, sculpteurs, artisans ou entrepreneurs.

Des box qui font office de magasins éphémères

Ainsi, dans les quatre box qui font office de magasins éphémères, on trouve en ce moment une exposition d’artistes, un tatoueur, un spécialiste de vêtements de sport américains vintage, un charcutier spécialisé dans le porc noir de Bigorre… « Tous sont Toulousains. Nous sommes sans cesse à la recherche de créateurs, dans tous les domaines. Afin qu’il y ait un roulement dans ces espaces et que nous puissions proposer de nouvelles œuvres tous les mois. Histoire de donner sa chance à tout le monde », souhaite Mathieu Collignon, qui met gratuitement ses box à disposition jusqu’à la fin de l’année.

Le programme des réjouissances

Les prochains événements au programme de l’Urban Lab sont évidemment variés. Il y aura du stand up avec les résidents du FMR Comedy Club de Toulouse, Thomas Christin-Garcia, Luk4, Clément Bonpoil et François Xavier, ce 25 novembre à 21h, puis deux fois par mois. Le 4 décembre, la soirée sera réservée aux 15 ans de « t’inquiet’ l’ émission » de radio FMR, célébrés, entre autres, par une demi-douzaine de rappeurs toulousains. À ne pas rater non plus, le 9 décembre, le vernissage de l’exposition photo de Gaetan Chambon, baptisée Exode et dédiée à l’urbex. L’Urban Lab est ouvert de 19h à 5h du matin, du jeudi au samedi.

Philippe Salvador
Philippe Salvador a été reporter radio pendant quinze ans, à Toulouse et à Paris, pour Sud Radio, Radio France, RTL, RMC et BFM Business. Après avoir été correspondant de BFMTV à Marseille, il est revenu à Toulouse pour cofonder le magazine Boudu.
 

Face aux multiples crises, comment retrouver la sérénité ?

Écrivez à la rédaction !

Témoin d'un événement d'actu ?
Une info ou un avis à partager ?

spot_img

Les plus lus de la catégorie

spot_img