vendredi 21 janvier 2022

Contact

spot_img
Lèche vitrineHenri Trip : Une plateforme recense les meilleures activités touristiques en France

Henri Trip : Une plateforme recense les meilleures activités touristiques en France

L’application Henri Trip permet de planifier les activités de son voyage “en seulement quelques clics ». Cette nouvelle plateforme gratuite, créer par deux toulousains, est exclusivement destinée aux voyages en France.

Henri Trip
© Henri Trip

Lancée en novembre 2021, l’application Henri Trip est un nouvel outil, totalement gratuit, pour organiser le programme de son voyage, « sans y passer des heures ». Une fois leur destination arrêtée, deux options s’offrent aux utilisateurs. Grâce aux 120 000 sites touristiques référencés sur la plateforme ils peuvent créer leur propre ‘’circuit’’, qu’il s’agisse d’une journée, d’un week-end ou bien d’un road-trip de plusieurs semaines.

Autre possibilité : les internautes peuvent choisir un circuit déjà éprouvé par d’autres. Henri Trip propose ainsi près de 250 road-trip ”clé-en-main”. Les voyageurs peuvent également accéder à des audioguides, des traductions ou des billetteries, directement partagés par les professionnels des sites référencés.

Des propositions d’activités ciblées

La plateforme propose un large choix d’activités (culturelles, sportives, etc.) en fonction des centres d’intérêts de l’usager. En revanche, elle ne répertorie pas de solutions d’hébergement ou de restauration. Pour suggérer des propositions personnalisées, Henri Trip utilise un algorithme qui analyse les préférences et les usages de l’utilisateur. Ce module intelligent se base sur les recherches de l’internaute pour mieux comprendre ses goûts, tout en tenant compte des nouvelles tendances pour « proposer des offres toujours plus pertinentes », explique Grégory Muratorio.

Henri trip, une véritable communauté

L’échange de bons plans est l’une des principales caractéristiques de ce nouveau concept qui rassemble les amoureux du voyage. En effet, une fois leur séjour achevé, les utilisateurs peuvent partager leur itinéraire avec les autres membres de la plateforme. Ces derniers pourront alors le suivre à leur tour ou s’en inspirer. Ils peuvent aussi faire part de leurs expériences, qu’elles soient bonnes ou mauvaises, de leurs bons plans, de leurs coups de cœur ou même donner des conseils aux autres ‘’french trotteurs’’ qui pourront mieux appréhender leur départ.

Le principe de la collaboration est aussi de mettre en commun les trouvailles insolites, méconnues ou oubliées, que les voyageurs ont pu découvrir sur place, parfois au hasard. Grâce à ce concept, les utilisateurs d’Henri trip peuvent à leur tour profiter de ces lieux inédits, qui ne sont pas forcément répertoriés sur les sites touristiques classiques. Et, pour aller plus loin, la plateforme a mis en place une messagerie permettant aux vacanciers d’échanger directement avec les sites touristiques.

Remettre le tourisme local au goût du jour

Passionnés de voyages, Maxime Lagreze et Grégory Muratorio aiment parcourir la France à bord de leur 4×4. D’ailleurs, c’est au cours d’une de leurs escapades qu’a germé l’idée de l’application dans la tête de ces deux amis toulousains. En plus d’un gain de temps avéré, la solution Henri Trip permet aux touristes français de redécouvrir leur pays et son patrimoine. En effet, l’application est uniquement consacrée au tourisme dans l’Hexagone, et ce n’est pas un hasard.

Cette initiative s’inscrit avant tout dans une démarche de tourisme durable. « Les longs voyages à l’étranger polluent beaucoup », souligne Maxime Lagreze. Mais ce n’est pas leur seule motivation. « On trouve souvent des coins incroyables et méconnus à deux pas de chez soi », lance Maxime Lagreze. Pour le binôme toulousain, l’objectif est de promouvoir le tourisme de proximité, qui n’est pas assez représenté sur Internet.

En effet, « environ 44 % des sites touristiques français n’apparaissent pas sur le web », déplore Grégory Muratorio. Un mauvais référencement qui pénalise le secteur au niveau local, et auquel la plateforme Henri Trip se propose de remédier.

Charlotte Benatti

Nicolas Belaubre
Nicolas Belaubre a fait ses premiers pas de journaliste comme critique de spectacle vivant avant d’écrire, pendant huit ans, dans la rubrique culture du magazine institutionnel ‘’à Toulouse’’. En 2016, il fait le choix de quitter la communication pour se tourner vers la presse. Après avoir été pigiste pour divers titres, il intègre l’équipe du Journal Toulousain, alors hebdomadaire de solution.
 

Face aux multiples crises, comment retrouver la sérénité ?

Écrivez à la rédaction !

Témoin d'un événement d'actu ?
Une info ou un avis à partager ?

spot_img

Les plus lus de la catégorie

spot_img