jeudi 2 décembre 2021

Contact

ActualitésLe Genepi préconise plus d’éducateurs pour accompagner les mineurs délinquants à la...

Le Genepi préconise plus d’éducateurs pour accompagner les mineurs délinquants à la fin de leur peine

La clé du succès de la réinsertion des mineurs délinquants ? La continuité de l’accompagnement, du milieu carcéral à la remise en liberté, selon Élodie Carin, déléguée régionale du Genepi. L'association pour le décloisonnement des prisons prône le renforcement du nombre d’éducateurs, ces fils rouges indispensables aux jeunes.

Les chiffres sont accablants. Cinq ans après leur incarcération, 66% des mineurs déjà placés en détention font l’objet d’une nouvelle condamnation à de la prison ferme, selon une étude du ministère de la Justice en 2011. « Il n’y a pas de statistiques récentes, c’est très difficile de connaître les taux de réinsertion et de récidive », explique Élodie Carin, déléguée régionale du Genepi, association pour le décloisonnement des prisons. En quoi consiste donc cette réinsertion ? Comment sont-ils accompagnés une fois leur peine terminée ? « Quand un jeune sort de prison ou d’un centre éducatif fermé, il continue d’être suivi par un éducateur en milieu ouvert. Cette personne est le véritable fil rouge tout au long du placement en détention et à la sortie », précise Élodie Carin.

Son rôle commence dès l'incarcération : c’est souvent lui qui permet au mineur de garder un lien avec sa famille et son environnement social, mais aussi de réfléchir à l’après. Une fois hors de la prison, le mineur peut compter sur son référent pour gérer les questions matérielles. Quand sa sortie est associée à une interdiction de territoire (de revenir dans la ville où il hab...

Ceci est un contenu Premium

Veuillez vous connecter ou vous abonner pour découvrir l’info toulousaine autrement.

La rédactionhttps://www.lejournaltoulousain.fr
Le Journal toulousain est un média de solutions hebdomadaire régional, édité par la Scop News Medias 3.1 qui, à travers un dossier, développe les actualités et initiatives dans la région toulousaine. Il est le premier hebdomadaire à s'être lancé dans le journalisme de solutions en mars 2017.
 

Face aux multiples crises, comment retrouver la sérénité ?

Écrivez à la rédaction !

Témoin d'un événement d'actu ?
Une info ou un avis à partager ?

spot_img

Les plus lus de la catégorie

spot_img