mardi 26 octobre 2021

Contact

spot_img
DossierHôpital Joseph-Ducuing : la médiation animale pour les personnes en fin de vie

Hôpital Joseph-Ducuing : la médiation animale pour les personnes en fin de vie

Une fois par mois, l’hôpital Joseph Ducuing propose à ses patients admis au service de soins palliatifs des séances de médiation animale assurées par l’association Animal Câlin. L’espace d’un instant, un chien, un lapin et une tourterelle parviennent à faire oublier la mort pour rendre plus douce la fin de vie.

® Franck Alix

Dans une chambre de l’hôpital Joseph-Ducuing, une tourterelle vole à tire-d’aile et se pose sur les mains, les épaules et les têtes de ses occupants... L’intruse ne s’est pas glissée illicitement par la fenêtre. Cette dernière est au contraire soigneusement fermée pour que l’oiseau ne s’échappe pas. Hélio est arrivée là, comme il se doit, dans une cage, en compagnie de ses camarades Gandhi, un jeune bichon havanais et Max, un lapin nain.

Comme tous les mois, Dominique Portal, fondatrice de l’association Animal Câlin, a fait le trajet depuis Albi avec sa ménagerie pour une séance de médiation animale auprès des malades du service de soins palliatifs de l’établissement. Un rendez-vous initié il y a deux ans par Ingrid Payet, médecin au sein de l’unité. « Ici, nos patients ont le droit de se faire amener leurs animaux de compagnie et, à chaque fois, ce sont des moments pleins d’émotion. Alors, avec une ASH (Agent des services hospitaliers) passionnée comme moi des animaux, nous avons eu l’idée de faire venir une association spécialisée pour que tout le monde puisse en bénéficier », raconte-t-elle.
Une parenthèse de bonheur aux effets incroyables
L...

Ceci est un contenu Premium

Veuillez vous connecter ou vous abonner pour découvrir l’info toulousaine autrement.

 

Face aux multiples crises, comment retrouver la sérénité ?

Écrivez à la rédaction !

Témoin d'un événement d'actu ?
Une info ou un avis à partager ?

spot_img

Les plus lus de la catégorie

spot_img