mardi 26 octobre 2021

Contact

spot_img
DossierColibri Paysage : des conseils pratiques pour biocontrôler son jardin

Colibri Paysage : des conseils pratiques pour biocontrôler son jardin

Comment faire du biocontrôle dans son jardin ? Se passer du glyphosate et des autres produits phytosanitaires nocifs pour l'environnement, c'est possible. Sébastien Tatar, ingénieur en Agroécologie et spécialiste du bio-contrôle nous donne quelques conseils pour faire de la nature un allié dans au jardin.

Pas besoin de pipettes, de tubes a essais, de matériel coûteux ou d'une blouse blanche pour faire du biocontrôle dans son jardin. Quelques conseils simples et pratiques permettent de réduire l'usage des produits phytosanitaires. « La règle d'or, c'est la diversité. C'est l'assurance santé du potager. Plus la variété de légumes et de plantes compagnes (aromatiques ou médicinales) est importante et plus le risque d'attaques de bioagresseurs diminue », formule Sébastien Tatar, ingénieur en Agroécologie et fondateur de la société de paysagiste Colibri Paysage, qui prône également un principe d'intervention minimum.
Prévention et principe d'intervention minimum
Pour ce spécialiste de la protection des plantes, limiter le désherbage, notamment de la flore spontanée, appelée à tord mauvaise herbe, présente un triple avantage. En effet, celle-ci procure un habitat naturel aux auxiliaires, contribue à l'équilibre de l'écosystème et représente, lors de sa dégradation, une source de nutriments et de fertilisants naturels.

Mais parfois, malgré les soins les plus attentifs, c'est l'invasion ! « Il ne faut pas chercher à exterminer le bioagresseur. Quand on combat les pucerons av...

Ceci est un contenu Premium

Veuillez vous connecter ou vous abonner pour découvrir l’info toulousaine autrement.

 

Face aux multiples crises, comment retrouver la sérénité ?

Écrivez à la rédaction !

Témoin d'un événement d'actu ?
Une info ou un avis à partager ?

spot_img

Les plus lus de la catégorie

spot_img