[ZOOM ENTREPRISE] Une prime de rêve !

IMG_3323Génie. Sur les pas de la lampe magique, Com Un rêve prétend réaliser des souhaits…  Seule sur le créneau de la « récompense salariale », la société entend personnaliser toute prime exceptionnelle -traditionnellement financière- en fonction du rêve de l’employé concerné. 

Dream planner est le terme utilisé mais sa carte de visite affiche aussi l’idée de « prise en charge du bonheur »… Rana Badarani est Toulousaine d’adoption. Après un parcours plutôt atypique, elle reprend finalement ses études à 27 ans et réalise son rêve : « travailler dans la publicité ». Après trois ans à l’ESC, elle décroche plusieurs stages dont un TBWA Compact. « Une révélation, à ce moment j’avais atteint un accomplissement personnel, un épanouissement et j’ai compris qu’il fallait que je réalise le rêve des autres ». Le concept ? En tant que Dream planner elle propose de faire évoluer les récompenses financières que les entreprises réservent à leurs meilleurs salariés, vers une expérience inédite, la réalisation du rêve du salarié. « C’est la clef d’un bonheur durable sur le plan professionnel et d’une motivation sans faille mais également un outil pour fidéliser ses salariés les plus méritants et donc un atout pour la rentabilité de l’entreprise ».

Récompenses et team Building

Il faut compter un minima de 1000€ pour réaliser un rêve car « cela peut être  très varié : mon étude de marché a révélé des attentes diverses : construire un bateau, dormir dans un phare lors d’une tempête, assister à l’assemblage d’un vin ou au défilé d’un grand couturier ou encore rencontrer son idole, devenir chanteur… » Tout le savoir-faire de Rana Badarani est là : « selon le budget alloué par l’entreprise, je fais plusieurs propositions. Bien sûr certains rêves étant difficiles à réaliser, on tente de s’en approcher le plus possible. Par exemple, le salarié qui rêve de devenir chanteur se verra proposer l’enregistrement d’un premier single, celui qui souhaite rencontrer une personnalité hollywoodienne sera invité au festival de Cannes, etc… »  Com Un rêve est née il y a un an, un an durant lequel Rana Badarani a tissé sa toile : « je fais partie d’un club d’entreprises à Blagnac et participe à toutes les soirées professionnelles possibles en région toulousaine ! » L’idée est de présenter son savoir-faire à l’occasion de ces soirées : « Un groupe européen dont le siège social est basé à Toulouse est déjà très intéressé par le concept… » La trentenaire expose les possibilités : « ma formule peut correspondre à un challenge commercial ou d’innovation, individuel ou en groupe mais aussi tout simplement participer à la culture de l’entreprise qui peut tirer au sort chaque année un salarié et décider de réaliser son rêve ». À noter que Rana Badarani propose également un créneau qui se rapproche du team building : « par groupe de 6 maximum, l’idée est d’organiser un séjour autour des passions de plusieurs salariés que ceux-ci pourront partager entre eux ». À la clef : épanouissement mutuel et cohésion d’une équipe. Aujourd’hui la jeune entrepreneuse dit se concentrer exclusivement sur le monde de l’entreprise et « se donner le temps pour séduire cette cible avant de s’attaquer éventuellement aux rêves des particuliers… »

 

 

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.