mercredi 23 juin 2021

Contact

Economie Fun & Fly vole de ses propres ailes

[ZOOM ENTREPRISE] Fun & Fly vole de ses propres ailes

VIRAGE. Créé il y a tout juste 25 ans, le tour opérateur Fun&Fly, leader du marché sur le créneau des sports de glisse aquatique, se lance dans une nouvelle aventure. Laetitia Garrigues, directrice générale de la société vient de la racheter et compte bien lui donner un souffle nouveau…

C’est une histoire particulière qui amène Fun & Fly à ce nouveau virage : «  Créé en octobre 1991, Fun & Fly est vendu à un premier réseau d’entreprise en 2008, qui est lui-même racheté en 2009 par le fond d’investissement Genairgy ». Laetitia Garrigues, recrutée comme conseillère voyage dès la création du tour operator, devient rapidement responsable de produit puis de marché pour finir directrice générale en 2000. « Depuis 2009 j’ai évolué au contact du fond d’investissement et j’ai finalement décidé de reprendre mon indépendance… » Associée depuis 2008, Laetitia Garrigues a gravi tous les échelons jusqu’à cette discussion, entamée depuis un certain temps avec Michel Sauterau le créateur de Fun & Fly, « pour qu’il me passe le relai… » La nouvelle gérante a décidé de se lancer dans cette aventure en février 2015, en cherchant un associé privilégié : Club Mistral, le plus important réseau mondial de clubs de sports de glisse aquatique : « c’était une évidence, cette entreprise allemande est le principal fournisseur des composantes de mes voyages », explique-t-elle. Aujourd’hui Laetitia Garrigues et Yola Bichler ont donc décidé de s’associer (51% pour la première, 49% pour la seconde) et de mutualiser leurs ressources et savoir-faire pour racheter la société Fun & Fly.

Mariage de compétences

Fun & Fly est leader sur les marchés européens et francophones avec un chiffre d’affaires annuel de 4,5millions d’euros et détient à lui seul 60% des parts de marché des voyages organisés autour des sports de glisse. En s’associant avec Club Mistral, implantée partout dans le monde, Laetitia Garrigues entend ouvrir l’entreprise au marché international. Inversement le binôme vise à renforcer la présence de Club Mistral sur le marché français : « nous voulons créer un réseau de Clubs mistral sur les plages françaises », lance l’actionnaire majoritaire. Un nouveau club pourrait d’ailleurs voir rapidement le jour au pôle nautique de Gruissan (11) qui appartient déjà à Fun&Fly. Dans les prochaines années Laetitia Garrigues souhaite développer de nouveaux clubs dans les régions de Montpellier, Hyères, Lacanau ou encore La Baule… Le tour operator qui s’adressait surtout aux sportifs avertis et chevronnés prépare également un élargissement de sa clientèle grâce au développement notamment de nouvelles pratiques : « On va remettre en évidence notre activité surf et s’ouvrir au paddle, qui commence à être l’objet de voyages qui utilisent ce support pour organiser la découverte de territoires… »

 

En chiffres

Fun&Fly

4,5millions de CA

60% de part de marché

3500 clients/an

11 salariés

Club Mistral

6 millions d’euros de CA

22 clubs ans 10 destinations

 

Travail : Comment mettre le sexisme au placard ?

Écrivez à la rédaction !

Témoin d’un événement d’actu ?
Une info ou un avis à partager ?

spot_img

Les plus lus de la catégorie

spot_img