lundi 18 janvier 2021
Economie Citizenfarm : Quand les poissons ont la nageoire verte...

[Zoom entreprise] Citizenfarm : Quand les poissons ont la nageoire verte…

Innovation. Il fallait juste y penser. Lorsque Pierre Osswald découvre l’aquaponie, une idée pas piquée des vers germe dans son esprit d’entrepreneur.

 

« C’est à la base une envie assez égoïste, explique Pierre Osswald le créateur de la société CitizenFarm, car je voulais faire pousser mes tomates et salades sur mon balcon, or ma compagne m’a demandé de récupérer de la place au détriment de ma jungle… » Il découvre alors l’aquaponie, une technique de culture qui existe à l’échelle industrielle dans certains pays (au Canada notamment et dans certains pays arabes ndlr) qui permet de reproduire le cycle naturel de la nature et surtout de cultiver avec 90 % d’eau en moins. Dans la foulée il décide de démocratiser le concept et invente l’Ozarium, un petit aquarium qui permet de faire pousser aromates et autres plantations. Une première en Europe pour le jeune homme de 28 ans. A l’époque il est en dernière année à Toulouse Business School après une coupure avec les études « j’avais envie de travailler, j’ai tenté la restauration, la menuiserie et puis il s’est vite révélé que je voulais faire autre chose, alors j’ai intégré TBS ». En dernière année il se lance dans le projet Citizen farm. Ou en tout cas dans une longue phase de tests : « il m’a fallu un an pour sortir le premier prototype que l’on a fait évoluer jusqu’à un produit testé dans une école à Ramonville ». Car ce projet est avant tout éducatif, ça Pierre l’a bien compris et c’est via cet argument qu’il espère fait pousser son invention. « Il y a un intérêt pédagogique d’autant que le développement durable est aujourd’hui inscrit dans les programmes scolaires… »

« Une première en Europe »

Ozarium est un potager écologique développé et fabriqué en Midi-Pyrénées, les plantes présentes sur le dessus de l’aquarium se nourrissent des déchets du poisson et servent ainsi de filtre à l’eau, qui retombe dans le bac nettoyée et oxygénée. C’est de ce fait un aquarium autonettoyant, qui fait pousser des aromates. « Notre ambition est de faire découvrir la nature aux enfants et aux citadins, grâce à cet aquarium dont le fonctionnement est inspiré de celui de la nature. En effet, L’Ozarium est un véritable écosystème miniature qui permet d’illustrer de nombreux phénomènes de manière ludique tels que la photosynthèse, la nutrition des plantes, les stades de développement du végétal ou encore les enjeux du développement durable. » Concrètement il faut bien-sûr nourrir les poissons mais pas la peine de changer l’eau ni d’arroser les plantes… Un deux en un ludique, pédagogique et qui risque d’être apprécié des citadins en mal de nature. Citizen Farm est finalement créée en juillet 2014. Un an plus tard, la première bougie marque l’arrivé d’un nouvel associé et Citizen Farm grandi avec 3 personnes en continu sur le développement de la start-up. 200 Ozarium ont déjà été écoulés dans toute la France ainsi qu’en Belgique et en Italie. En janvier prochain via un salon Citizen Farm entend se développer sur le marché allemand. Quant aux projets, ils sont multiples et Pierre laisse planer le suspense avec un nouveau produit phare à venir « à moyen terme qui tournera autour du même concept… » Impossible d’en savoir plus, il faudra patienter.

 

 

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Articles en rapport