lundi 2 août 2021

Contact

Economie CI2C débarque « dans la cour des grands »

[Zoom entreprise] CI2C débarque « dans la cour des grands »

Héritière. L’entreprise Crespy a plus d’un siècle. Actuellement aux mains de la 4ème génération, c’est une véritable histoire de famille enracinée à Revel qui se construit depuis 1892. Face à la crise qui touche le bâtiment, la stratégie du groupe a changé, zoom sur une entreprise qui a su s’adapter.

Thierry Dumas, gérant du groupe Crespy avec son frère Bruno, est formel : « Ces dernières années, on a connu la crise du bâtiment et beaucoup d’entreprises du secteur ont été obligées de se restructurer, de repenser leur stratégie et c’est notre cas. » L’entreprise Crespy, fondée à l’époque par l’arrière-grand-père des gérants actuels, a littéralement changé d’envergure : « Aujourd’hui la holding du Groupe Crespy a des participations dans 3 autres sociétés : Crespy bâtiment, la matrice originelle, M3Mosaîlux (sol dur sol souple), SBR (charpente couverture et gros œuvre) et CI2C dernière-née en 2008, quelques semaines après la grande crise des surprimes qui a provoqué un séisme dans le bâtiment… » Au moment de la création, les gérants ne savaient rien de la situation critique qui allait suivre : « On l’a créée car on a eu une opportunité et j’avais diagnostiqué un problème de réponse dans le bâtiment pour les TPE PME (300 à 2000m2). » Et l’intuition était bonne. Si bonne que les deux frères ont décidé en fin d’année dernière « de faire une action marketing, de faire évoluer CI2C afin qu’elle rentre dans la cour des grands», indique Thierry Dumas. Au programme : continuer à cibler les TPE, PEM et élargir aux ETI, tous secteurs d’activité confondus : « On ne s’interdit rien ». L’idée est de porter désormais les surfaces jusqu’à 5000-6000 m2, « en consolidant ce que l’on sait faire pour grandir progressivement ».

« Tripler notre CA d’ici l’année prochaine »

Au travers de ses quatre filiales, le groupe réunit une palette d’expertises globale dans le bâtiment, la construction qui s’articule autour de 3 valeurs comme autant de piliers sur lesquels repose l’esprit Crespy : « On mise sur la souplesse, car il faut savoir s’adapter géographiquement et techniquement aux besoins du client, le service, car on peut faire une extension comme 5000m2 de neuf ou de la rénovation et le partenariat, car nous travaillons avec un groupe d’entreprises expertes dans leurs métiers, autour d’une confiance mutuelle. » Aujourd’hui C2CI affiche clairement ses ambitions de développement notamment axé sur le marché toulousain première couronne : « Nous avons trois projets en cours qui font à eux seuls 50% de notre chiffre d’affaire actuel, on a l’ambition de doubler, voire tripler notre CA pour cette année, voire l’an prochain », expose Thierry Dumas. L’ambition ne s’arrête pas là, avec l’idée, dans un futur proche, d’accompagner davantage le client dans ses démarches administratives, voire d’attaquer le volet du montage financier. À noter que pour 2013, l’ensemble des activités du groupe représentait plus de 70 collaborateurs et un chiffre d’affaires cumulé de 10,6 millions d’euros. « Malgré la crise, le besoin se fait sentir, on perçoit un frémissement dans la reprise de l’activité économique ». Aujourd’hui, les frères mènent l’entreprise de mains de maître, Bruno côté technique et commercial et Thierry pour l’aspect finances et marketing : « Nos enfants ont fait la formation qui leur permettra, s’ils le désirent, de nous rejoindre mais on ne tient pas à leur forcer la main ! »

 

 

 

 

Travail : Comment mettre le sexisme au placard ?

Écrivez à la rédaction !

Témoin d’un événement d’actu ?
Une info ou un avis à partager ?

spot_img

Les plus lus de la catégorie

spot_img