samedi 28 novembre 2020
Economie Appstud : Des applis à la pointe de l'innovation

[Zoom entreprise] Appstud : Des applis à la pointe de l’innovation

 

 

Geek. En quelques mois, la petite entreprise toulousaine Appstud, spécialisée dans le développement d’applications mobiles et tablettes, prend son envol. De Londres à L’Ile Maurice, les développeurs voyagent. D’ailleurs, leur premier gros contrat est signé avec l’aéroport de Toulouse…

 

Sébastien Seblin, « geek dans l’âme » a lancé Appstud en mars dernier, avec son associé Bastien Rassat. L’un à Toulouse, l’autre à Paris, ils développent leur société de manière stratégique. Le bureau parisien permet de toucher le marché de la capitale, déjà sensibilisé à la nécessité de l’application mobile. Toulouse reste le siège, ville où il y a encore peu de concurrence « mais où les entreprises se demandent encore pourquoi il faudrait acquérir cet outil », remarque Sébastien Seblin. Néanmoins, Appstud ne s’en sort pas si mal dans la ville rose. L’équipe a récemment remporté l’appel d’offre pour développer l’application de l’aéroport Toulouse Blagnac : « Elle permettra par exemple, de calculer le trajet de l’utilisateur de chez lui à l’aéroport, de connaître les temps de passage  aux différents halls, de localiser sa voiture sur le parking », détaille le chef d’entreprise. Appstud compte faire la différence en proposant un service global autour de l’application. La première phase, le conseil en amont : « Quel est l’intérêt d’avoir une application ? quelles sont les attentes de l’utilisateur ? quelles seront les fonctionnalités ?». Une fois le produit fini, la société va prendre en charge la promotion de l’application, « grâce aux partenariats liés avec des agences de communication ». Dernière étape, « l’analytics qui permet d’aller à la rencontre des utilisateurs ». Un rapport mensuel  décrypte le nombre de clics, les notifications les plus ouvertes, mais également le profil des personnes ciblées. Cela permet « d’adapter l’application en fonction de ces données ».

Chez Appstud, l’application n’est pas un simple dérivé d’un site internet, mais un outil à part entière qui a sa propre fonctionnalité. Afin d’être toujours plus compétitif, l’entreprise, « qui a la culture de l’innovation » développe une partie R&D. Sébastien Seblin s’assure également d’embaucher de très bons développeurs en proposant des conditions de travail plutôt agréables : « Comme nous ne pouvons pas payer des salaires mirobolants, nous avons ouvert  des bureaux à Londres et à L’Ile Maurice ». Développer une appli sur la plage ou dans la capitale anglaise ultra dynamique, peut effectivement être un argument d’embauche convaincant !  L’équipe est aujourd’hui composée de dix personnes, tous pays confondus. À Toulouse, les bureaux situés rue Alsace Lorraine doivent bientôt déménager dans le quartier des Carmes. « Pour moi l’entreprise est un lieu de vie, j’ai passé trop d’années à  bosser dans les ZAC éloignées de tout… Aujourd’hui, je pars du principe que si les salariés ont un bon environnement, ils feront du bon travail », explique Sébastien Seblin. Financièrement, l’entreprise s’est lancée grâce aux économies personnelles des deux associés, aux aides pôle emploi et à un prêt bancaire. Avec un capital de départ de 15 000€ et un fonds de roulement de 10 000€, Appstud n’aurait pas tenu bien longtemps sans remporter des contrats très rapidement : « C’est les clients qui nous permettent de gagner de l’argent, une application mobile coûte cher », précise l’entrepreneur. Entre 10 000€ pour une application « simple » et 100 000€ pour les plus complexes, les bénéfices peuvent grimper rapidement. Mais Appstud ne cible pas que les ‘‘grands comptes’’ et souhaite également convaincre les PME de l’utilité de l’application. Mais pour cela, il y a encore « un travail de pédagogie à faire », reconnaît Sébastien Seblin.

 

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Articles en rapport