vendredi 25 juin 2021

Contact

Economie A la santé de Draquito !

[Zoom entreprise] A la santé de Draquito !

Innovation. Un mojito, 100% naturel, prêt à servir, c’est le concept de l’Atelier des Boissons, commercialisé sous la marque Draquito depuis presque deux ans. Bilan et perspective d’une entreprise en plein développement.

 

De la glace pilée et quelques brins de menthe fraîche dans un mojito prêt à l’emploi, voilà de quoi faire durer la période estivale. Depuis la première mise sur le marché dans la grande distribution régionale en juillet 2013, le mojito Draquito, commercialisé par l’Atelier des Boissons, trône en tête de gondole. Pour la seule année dernière, 50 000 fûts et 100 000 bouteilles ont été écoulés pour un chiffre d’affaires de 400 000 euros et Serge Kalenga, le directeur général, ne cache pas ses ambitions : « Nous espérons atteindre 1 million d’euros de CA en 2014 ! »

Cette entreprise familiale s’est spécialisée dans « les boissons innovantes à forte valeur ajoutée.» Outre un design travaillé et coloré, une tenue de goût assurée grâce à un contenant étudié pour garantir une fraîcheur durant trois heures, le procédé de fabrication reste unique. « Tous nos produits sont élaborés suivant un procédé d’extraction par infusion, ce qui confère au mojito légèreté et qualité », explique Serge Kalenga, se targuant d’une confection et d’un embouteillage 100% régionaux, puisque l’extraction et le conditionnement sont réalisés dans le Tarn-et-Garonne. De plus, cette méthode innovante permet de n’utiliser que des produits 100% naturels et non traités, ce qui fait la fierté du directeur général.

 

 A la conquête du monde

Tout a commencé lors d’un voyage, sur le sable de Marie-Galante. « Je me trouvais sur une plage de l’île quand un groupe de baleines est apparu au loin. Des noix de coco tombaient tout près de moi, à portée de main… Il ne manquait plus qu’un cocktail bien frais pour me croire au paradis. C’est ainsi qu’ont germé les prémices d’un mojito prêt à servir », explique Serge Kalenga. La suite, moins idyllique mais tout aussi cruciale, s’est déroulée à l’INRA, avec l’aide d’ingénieurs agronomes, pour mettre en place le procédé d’extraction par infusion dont deux brevets ont été déposés. Trois ans plus tard, la réussite est au rendez-vous et le DG de l’Atelier des Boissons pense maintenant à élargir sa gamme de produits : « Nous allons lancer un mojito sans alcool et une bière d’ici l’été prochain. Bien sûr, la même technique de fabrication, qui reste notre spécificité, sera conservée. »

Déjà en rayons dans la grande distribution régionale et présent dans les hôtels, le mojito Draquito est également distribué par France Boissons aux professionnels. Mais Serge Kalenga ne se contente pas d’un marché national et souhaite désormais s’exporter à l’international. A ce titre, il est allé à la rencontre de brasseurs espagnols afin d’assurer une distribution dans les cafés, hôtels et restaurants ibériques. De même, une opération marketing va être lancée aux Etats-Unis pour attaquer le marché outre-Atlantique. L’objectif de devenir leader du marché des boissons innovantes est donc clairement affiché. Et pour faire connaître ses produits au niveau mondial, l’Atelier des Boissons sera présent sur le Salon International des Vins et Boissons 2015 avec un leitmotiv : « Goûtez nos produits et vous ne pourrez plus vous en passer ! »

 

Severine Sarrat
Au journal depuis 2008, elle en connaît tous les rouages. D’abord journaliste polyvalente, puis responsable des pages économiques, elle est aujourd’hui rédactrice en chef.
 

Travail : Comment mettre le sexisme au placard ?

Écrivez à la rédaction !

Témoin d’un événement d’actu ?
Une info ou un avis à partager ?

spot_img

Les plus lus de la catégorie

spot_img