lundi 19 octobre 2020
Economie La reprise de l’activité ralentit l’augmentation du chômage en Occitanie

La reprise de l’activité ralentit l’augmentation du chômage en Occitanie

En ces premiers mois de déconfinement, les derniers chiffres de l’Institut national de statistiques (Insee) témoignent d’un redémarrage progressif de tous les secteurs d’activité en Occitanie et de ses conséquences sur le chômage.

La reprise de l’activité entraîne une baisse du chômage en Occitanie © Pixabay Licence – Mediamodifier

Durant le confinement, le nombre de demandeurs d’emploi sans activité (catégorie A) a augmenté de près de 22 % (avril) en Occitanie. Une situation due au non-renouvellement des contrats intérimaires et des CDD, ainsi qu’au gel des embauches. Ce chiffre s’explique également par les chômeurs déclarant une activité réduite en temps normal mais qui n’ont pas pu l’exercer de mars à mai, et qui sont venus grossir les rangs de ceux inscrits en catégorie A.
Ainsi, par le même phénomène de vase communiquant, à l’heure du déconfinement, le nombre des demandeurs d’emploi exerçant une activité réduite a augmenté de nouveau (+13,2%), et le nombre de ceux sans aucune activité a baissé (-2,8%). Toutefois, ces derniers restent beaucoup plus nombreux que l’année précédente à la même période. En Occitanie, ils sont plus de 432 000 en mai 2020, soit 74 000 personnes supplémentaires en un an. L’Insee en dénombrant 25,4 % de plus uniquement en Haute-Garonne.

Le marché de l’emploi réagit

De manière plus globale, la direction régionale de Pôle emploi note, en mai, une diminution des entrées. En effet, tous les secteurs d’activité reprenant progressivement, les inscriptions pour fin de contrats ou de missions d’intérim reculent de respectivement 15,5 % et 49 %. Toutefois, nombre de jeunes à la recherche d’un premier emploi ou de personnes inactives souhaitant désormais travailler arrivent en masse (+81%). Mais cela représente tout de même un nombre d’entrées moins important que durant le confinement. Et Pôle emploi note, logiquement, un rebond des sorties de ses fichiers. Le déconfinement ayant, en outre, permis la reprise des stages et des formations (+140%), mais surtout de l’emploi (+96%).
La relance du marché de l’emploi s’observe également au travers des offres de postes. Elles augmentent à nouveau de 67 % après avoir subi une forte baisse durant le confinement. Mais ce taux positif reste néanmoins en deçà de 57 % de ceux affichés il y un an en Occitanie. La Haute-Garonne enregistrant une chute de 66 % des offres d’emploi par rapport à la même période en 2019.

Les signes d’une activité qui redémarre

Selon l’Insee, la reprise de l’activité se confirme. À l’échelle de l’Occitanie, elle se redresse également, même si elle accuse encore en repli de 13 % par rapport à la période ante-crise. Ainsi, en juin, la perte d’activité économique serait deux fois et demi moins importante qu’en avril, en plein confinement. Et c’est en Haute-Garonne que l’impact a été le plus fort avec une baisse de 15 %.
Tous les secteurs semblent repartir dans la région depuis le mois de juin : dans la construction, les chantiers sont relancés, et la filière ne subirait plus que 31 % de perte d’activité. Selon la Cellule économique régionale de la construction d’Occitanie, la quasi-totalité des chantiers a rouvert au 29 juin et 72 % d’entre eux auraient retrouvé un fonctionnement normal. Dans l’industrie, la perte se réduit à 14 % contre 32 % en avril. Et dans les services marchands, elle serait de l’ordre de 13 %.
Du côté des créations d’entreprises, la relance est également perceptible en Occitanie. Alors qu’elles avaient chuté de 53 % en avril par rapport à la même période en 2019, elles augmentent à nouveau de 43 % en mai.
Autant de signes qui témoignent d’un redémarrage lent, mais sûr, de l’activité économique régionale. Il faudra attendre encore quelques mois pour en observer la traduction sur les emplois.

Severine Sarrat
Au journal depuis 2008, elle en connaît tous les rouages. D’abord journaliste polyvalente, puis responsable des pages économiques, elle est aujourd’hui rédactrice en chef.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Articles en rapport