samedi 31 juillet 2021

Contact

Economie Pierre Aoun, un DG 100% local

[Portrait de décideur] Pierre Aoun, un DG 100% local

Actif. Le jeune directeur adjoint de la société immobilière LP Promotion a de la ressource. Pierre Aoun sait ce qu’il veut et se démène au service de l’entreprise, guidé par trois valeurs : « honnêteté, implication et esprit d’équipe ».

 

Entre deux réunions, Pierre Aoun prend le temps de se poser quelques instants pour revenir sur son parcours. Toulousain de naissance, il a grandi à L’Union où ses parents exerçaient dans le milieu médical. Il ne suivra pas la voie familiale car il a un objectif en tête : travailler dans la finance aux Etats-Unis. Très vite, il saisit toutes les occasions qui s’offrent à lui de voyager : « J’ai profité de tous les échanges avec les établissements scolaires, à 11 ans je suis parti en Inde par exemple », raconte-t-il. Il devient rapidement trilingue en Anglais et en Espagnol. Pierre Aoun poursuit néanmoins son cursus à Toulouse, jusqu’aux études supérieures. A Sup de co, il participe à un partenariat « qui m’a permis de passer un an dans une université américaine et de décrocher un MBA en Finances ». Une partie du rêve se réalise… « J’étais le seul de ma promo à partir et personne ne l’avait fait depuis deux ans car c’était très difficile d’y avoir accès, il fallait un très bon niveau notamment en anglais », poursuit-il. Mais l’étudiant ne lâche rien et part conquérir l’outre-Atlantique, sans savoir qu’un projet le pousserait à revenir à ses racines. Son ami d’enfance Laurent Ponsot, directeur général de LP Promotion, lui propose de devenir directeur développement du groupe. Il a alors 25 ans. « J’ai été tenté par l’aventure entrepreneuriale, par le fait d’être à son compte », explique-t-il, « puis il y avait un challenge à relever, j’étais jeune, j’ai foncé ! » Il entre dans cette entreprise familiale basée à Toulouse, en devenant actionnaire. Sa mission : développer la société au plan national. Mais la crise en 2008 a stoppé net cette ambition « et on a décidé de se concentrer sur les deux métropoles que sont Toulouse et Bordeaux ».

 « Il y avait un challenge à relever, j’étais jeune, j’ai foncé ! »

Cela n’a pas pour autant stoppé l’élan du jeune homme qui devient la même année directeur général adjoint. Aujourd’hui, la crise semble appartenir au passé et Pierre Aoun est fier du travail accompli « car 2014 a été la meilleure année du groupe », mais aussi fier de favoriser le « 100% local » qui est devenu une valeur phare de l’entreprise. « Nous travaillons qu’avec des prestataires locaux, c’est une volonté affichée qui va dans le sens de l’Histoire », estime-t-il. LP Promotion pousse la logique jusqu’à sponsoriser de nombreux clubs sportifs toulousains. Ce qui se raccorde avec une passion personnelle de Pierre Aoun : le sport. « Je fais des marathons, du ski l’hiver, du surf l’été, du foot en salle, mais j’ai pratiqué beaucoup de disciplines c’est pour ça que je tiens à ce que l’on soutienne des clubs divers, du TFC au TMB », précise-t-il. A 200% dans tout ce qu’il entreprend, le jeune dirigeant ne s’arrête jamais ou presque « mais je ne suis pas un hyperactif, j’ai juste envie de faire beaucoup de choses et de les faire bien ». Pas question de se précipiter tête baissée dans les projets, il préfère poursuivre son ascension pas à pas, de manière posée et réfléchie. « Grâce au sport, je trouve mon équilibre », avoue-t-il. Une manière de canaliser son énergie débordante. Et si la passion du voyage lui reste chevillée au corps, il est aujourd’hui sûr de vouloir faire sa vie à Toulouse, sa « ville de cœur ».

 

 

 

 

Travail : Comment mettre le sexisme au placard ?

Écrivez à la rédaction !

Témoin d’un événement d’actu ?
Une info ou un avis à partager ?

spot_img

Les plus lus de la catégorie

spot_img