vendredi 4 décembre 2020
Economie Fourchette et bicyclette sur la route du succès

Fourchette et bicyclette sur la route du succès

Terroir. Lancée le 1er juin 2013 la start-up Fourchette et Bicyclette donne un nouveau tour de pédalier dans sa quête de qualité. Son créneau ? Dénicher le meilleur du terroir via des paniers de dégustation « 100% naturels ».

Olivier Neyme et Tristan Rémusat sortent de l’école de commerce quand ils font le constat suivant : « Il est possible de très bien manger à bases de conserves de qualité ». Un créneau vacant puisque « le Picard de la conserve n’existe pas ! » Convaincu qu’on mange toujours mieux « chez pépé qu’au supermarché » les deux énergumènes s’arment donc pour devenir les prescripteurs des produits du terroir et des petits artisans. Et si le duo a conçu son projet à Paris, c’est à Toulouse qu’il décide de le lancer : « Un choix stratégique car le sud-ouest est le garde-manger pour beaucoup de choses et puis pour nous c’est aussi un retour aux sources». Et pour prétendre offrir le meilleur aux bobos toulousains, Olivier et Tristan n’y vont pas avec le dos de la cuillère. Chaque mois, ils sillonnent les campagnes françaises à la recherche « de la crème de la crème des artisans producteurs, orfèvres de nos terroirs ». Nos entrepreneurs se rencardent dans un premier temps sur les marchés et auprès des restaurateurs afin de pister les meilleurs fermes de la région. Et ils font volontairement la fine bouche souhaitant ne garder que l’élite : « Notre sélection se base sur trois critères : l’homme, les produits, les méthodes. On veut qu’il y ait un petit quelque chose, un twist qui fait que le produit est meilleur que celui d’à côté et à la fois que tout soit parfaitement artisanal, nos producteurs font naitre leurs cochons et leurs canards, les nourrissent, développent des ateliers d’abatages etc… »

Phrase exergue : « On rêve de développer le label « Fourchette et bicyclette » »

A noter que le créneau du Bio est loin de les satisfaire : « Nos meilleurs partenaires sont justement ceux qui vont au-delà du label marketing qu’offre aujourd’hui le Bio, car ce dernier demande à ce que le produit soit en majorité naturel, nous on veut du 300% bio finalement. » Ce qu’ils aimeraient pardessus tout, « que Fourchette et Bicyclette devienne un vrai label, un repère de qualité ». Aujourd’hui, les jeunes entrepreneurs ne vivent pas encore de leur commerce mais des pics d’activité leur montrent bien qu’il y a là, matière à s’améliorer. « La fin d’année, c’est de la folie, on ne sait plus où donner de la tête ! » Une formule qui séduit déjà de nombreux « bobos citadins, cadres dynamiques qui aiment savoir ce qu’ils mangent… ». L’offre se décline aujourd’hui en plusieurs formules à découvrir sur l’e-shop et en B to B via les cadeaux d’entreprises notamment. Pour sensibiliser à leurs méthodes, Olivier et Tristan publient régulièrement sur leur site internet, chroniques et vidéos retraçant les périples engagés à la quête du graal tant recherché… A découvrir, lire ou déguster !

Le +: Nouveauté. Devant le succès grandissant de leur petit business, Tristan et Olivier se lancent dans la livraison express. A partir du 1er octobre, Fourchette et bicyclette propose un panier apéro en mode « baroudeur ou moussaillon ». Un service clef en main pour une livraison en moins d’une heure exclusivement pour Toulouse intramuros à la pause déjeuner et le soir entre 18h et 22h. On the web : fourchetteetbicyclette.com

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Articles en rapport