dimanche 29 novembre 2020
Economie Renaud GRUSS de l’Orchestre de Chambre de Toulouse 2800

[ESS] Renaud GRUSS de l’Orchestre de Chambre de Toulouse 2800


En ce début d’année, Le Journal Toulousain a décerné, avec le concours de ses lecteurs, le prix de la “Personnalité ESS” à Renaud Gruss, administrateur général de l’Orchestre de Chambre de Toulouse (OCT), seul orchestre permanent en France à avoir le statut de Scop.

Cette récompense distingue la démarche inédite de la formation musicale, qui repose sur 3 piliers: artistique, sociétal et économique. « Sur le plan artistique, nous avons remis en cause le mode de fonctionnement traditionnel d’un orchestre et n’avons pas eu peur de refonder le processus de production des concerts. Nous avons ainsi adopté une logique de flux tendu, grâce à une meilleure organisation des répétitions et à l’imbrication des programmations.

Nous avons aussi construit un véritable projet sociétal. En tant que musiciens-interprètes, nous nous considérons comme des ouvriers d’art. Dans notre métier, le « créateur », c’est le compositeur, et les interprètes sont des « ouvriers » dont le travail est de « révéler » à un public les créations des compositeurs. Le Conseil d’État considère ce travail comme mission de service public. C’est pourquoi nous proposons aussi des concerts pédagogiques gratuits pour les scolaires, les personnes âgées, les personnes hospitalisées et en situation de handicap. Dans cette même dynamique d’échange direct avec notre public, nous avons écrit un opéra coopératif», explique Renaud Gruss qui a joué ses premières notes à l’OCT en 1984 en tant que contrebassiste, 4 ans seulement après avoir commencé la musique au conservatoire d’Avignon.

Second axe de développement, dès 2010, le projet de R&D Coruss est lancé afin de créer de la valeur ajoutée et des emplois. Depuis 2012, le produit des ventes de cette fibre syn­thé­ti­que contribue à abonder le budget général de l’OCT. Elle pré­sen­te les mêmes qua­li­tés acous­ti­ques que le crin de cheval, en y ajoutant tous les avan­ta­ges de fia­bi­lité, de régu­la­rité et de maî­trise de tous les para­mè­tres du jeu du musi­cien que la tech­no­lo­gie peut appor­ter.

Grâce à ce fonctionnement, l’OCT constitue son budget à hauteur de 52 % de recettes propres (à comparer aux 20 % que réalisent en moyenne les orchestres permanents français).

Créé en 1953, l’OCT s’est transformé en Scop en 2004. Avec un DEUG en sciences économiques, Renaud Gruss était le mieux placé pour assurer la gestion de la nouvelle entreprise.

Aujourd’hui, la formation musicale compte 14 salariés, dont 12 sont associés. Elle propose cette année 160 concerts et compte 1700 abonnés pour 60 000 spectateurs, sur tous les continents.

Site web : www.orchestredechambredetoulouse.fr

Société accompagnée par l’Union Régionale des Scop Midi-Pyrénées : www.scopmidipyrenees.coop

 

La rédactionhttps://www.lejournaltoulousain.fr
Le Journal toulousain est un média de solutions hebdomadaire régional, édité par la Scop News Medias 3.1 qui, à travers un dossier, développe les actualités et initiatives dans la région toulousaine. Il est le premier hebdomadaire à s'être lancé dans le journalisme de solutions en mars 2017.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Articles en rapport