lundi 2 août 2021

Contact

EconomiePour financer la 3éme ligne de métro de Toulouse, Tisséo va emprunter...

Pour financer la 3éme ligne de métro de Toulouse, Tisséo va emprunter sur les marchés

D’après les informations de la Dépêche du midi, Tisséo, l’opérateur de transport en commun de Toulouse, va être évalué par l’agence de notation Moody’s, afin de pouvoir financer une partie de la troisième ligne de métro en empruntant sur les marchés boursiers.

Pour financer une partie de la troisième ligne de métro, Tisséo va devoir emprunter sur les marchés financiers©tisseo
Pour financer une partie de la troisième ligne de métro, Tisséo va devoir emprunter sur les marchés financiers©tisseo

Les deux tiers des 4,3 milliards d’euros du plan mobilité 2020-2030 de Toulouse Métropole seront financés par de l’emprunt. « Le but de notre stratégie est de diversifier les sources de financement », indique Sacha Briand, le vice-président de la Métropole en charge des finances, à la Dépêche du Midi. Ainsi Tisséo collectivité, qui porte les projets de la troisième ligne de métro, du téléphérique ou des nouvelles lignes de bus, va faire le tour des créanciers. Il s’agit de banques traditionnelles, de la banque des collectivités (Agence France Locale), ou de la Banque européenne d’investissement (BPI)… Mais aussi des marchés financiers. Et pour y attirer les investisseurs, l’opérateur de transports toulousain va devoir montrer qu’il est capable de les rembourser. C’est pourquoi il va être évaluée par l’agence de notation Moody’s.

Un lourd handicap de départ

Cette dernière, après avoir passé au crible les finances de Tisséo, lui attribuera une note d’ici cet été, selon les informations de la Dépêche du Midi. L’idéal serait de faire aussi bien que Toulouse Métropole, qui s’est vu renouveler, en décembre dernier, la meilleure note possible pour une collectivité : un double A. Mais, à cause de la crise sanitaire, l’opérateur de transports publics partira à l’assaut des marchés avec un lourd handicap. La chute du versement mobilité des entreprises et de ses recettes commerciales représente en effet un manque à gagner de plus d’un demi milliard d’euros d’ici 2030. C’est d’ailleurs la raison pour laquelle le lancement de la troisième ligne de métro a été récemment reporté à 2028.

La rédactionhttps://www.lejournaltoulousain.fr
Le Journal toulousain est un média de solutions hebdomadaire régional, édité par la Scop News Medias 3.1 qui, à travers un dossier, développe les actualités et initiatives dans la région toulousaine. Il est le premier hebdomadaire à s'être lancé dans le journalisme de solutions en mars 2017.
 

Travail : Comment mettre le sexisme au placard ?

Écrivez à la rédaction !

Témoin d’un événement d’actu ?
Une info ou un avis à partager ?

spot_img

Les plus lus de la catégorie

spot_img