Vincent Azé humoriste « Je suis le plus vieux débutant »

L’humoriste toulousain Vincent Azé, prend ses quartiers au Café-Théâtre des Minimes du 16 janvier au 1er février* avec son premier one man show « Mise à jour ».

 

Après avoir tourné pendant un an son spectacle « Mise à jour », Vincent Azé a remporté le prix du festival Fernand Raynaud 2013. Il a également figuré parmi les dix derniers de la sélection qui comptait pas moins de 250 humoristes du « Montreux Comedy Festival ».

Vincent Azé revient dans la ville rose, où, après avoir testé son spectacle « Mise à jour », il prend résidence au café-théâtre des Minimes pour une série de représentations. N’en déplaise aux Toulousains, tout un chacun peut se retrouver aux travers de ces sketches « drôles et touchants » : « Je raconte un peu mon histoire. C’est un mec de 40 ans qui a deux enfants, deux mariages et autant de divorces. Un peu simplet, il reste scotché dans les années 80. » raconte le Toulousain.  « La remise en question s’est faite peu avant le passage à la quarantaine, où je prends conscience qu’à un certain âge, on n’est plus un enfant. » Voulant aller de l’avant, il revient sur des moments marquants de sa vie : « Je parle de l’amour, la jalousie, l’accouchement, l’adolescence, la séparation… » Un panel de thématique du quotidien est abordé avec une écriture « moderne » qui lui est propre.

 

Pas si débutant que ça

 

« Je pars du principe que dans la vie le « non », on l’a déjà. Donc on ne risque qu’un « oui ». » C’est avec cette devise que Vincent Azé a fait ses premiers pas dans le milieu du théâtre. En effet, c’est avec un certain aplomb qu’il a démarché Smaïn afin de travailler à ses côtés : « A l’époque, c’était le Jamel d’aujourd’hui. Il cherchait des auteurs. Je suis allé le voir au culot en lui disant que je voulais collaborer avec lui. J’ai commencé à l’essai pendant un mois qui s’est avéré concluant » explique-t-il. «De-là, nous avons continué six années durant. » Après avoir écrit plusieurs pièces pour différents comédiens et s’être produit dans la Capitale, Vincent Azé revient ainsi sur ses terres : « C’est un plaisir supplémentaire de venir jouer à Toulouse. »

Elsa Nardari

 

 

Mini Bio

 

De 1996 à 2002 : Rencontre et début d’une longue collaboration avec Smaïn.

1997 : Molière pour le spectacle Smaïn « Comme ça se prononce » nominé dans la catégorie « Meilleur one man Show »

2006 à 2012 : Vincent Azé travaille avec Cauet en tant qu’auteur et comédien sur les trois dernières saisons de la méthode Cauet.

2012 : Premier One Man Show « Mise à Jour »

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.