mercredi 8 décembre 2021

Contact

CultureToulouse. Un guide dresse une liste de lieux “à ne pas manquer”

Toulouse. Un guide dresse une liste de lieux “à ne pas manquer”

La journaliste allemande Hilke Maunder a publié le guide “111 lieux à Toulouse à ne pas manquer”. Cet ouvrage a pour ambition de proposer une approche différente de la Ville rose.

guide toulouse visite
La journaliste Hilke Maunder a publié le guide “111 lieux à Toulouse à ne pas manquer”. Elle veut proposer une approche différente de la Ville rose. Photo d’illustration : Le pont Saint-Pierre à Toulouse. / Crédit photo : Bryan Faham

“Je veux montrer des choses insolites dans des lieux connus, mais aussi des choses qui ne sont pas dans les guides. Des choses dans des lieux mal réputés.” C’est ainsi que la journaliste allemande Hilke Maunder explique l’ambition du guide qu’elle a écrit, “111 lieux à Toulouse à ne pas manquer”.

Dans cet ouvrage, le lecteur trouvera par exemple une page consacrée au château de la Reynerie. “Il y a une histoire d’amour autour de ce château”, s’enchante la journaliste.

“Loin de la périphérie, cernée de zones industrielles, d’immeubles préfabriqués et de déserts urbains, la Reynerie, dans le quartier du Grand-Mirail, a mauvaise réputation. Pourtant, à seulement deux minutes à pied du métro se cache une authentique folie toulousaine, le château de la Reynerie”, est-il écrit en début de présentation de ce lieu dont la construction a été ordonnée par Guillaume Dubarry.

Dans ce guide sur la ville de Toulouse, Hilke Maunder cite également l’horloge au cadran de 24 heures, située rue d’Alsace-Lorraine, en plein cœur de Toulouse. Et s’amuse : “je suis incapable de comprendre comment lire l’heure dessus.”

Un de ses coups de cœur reste le Matou, le musée de l’affiche. “C’est le seul musée consacré à la publicité”, note l’auteur. “Je m’attendais à quelque chose de grand… C’est géré par une petite équipe et je trouve leur engagement remarquable.”

Un guide sur Toulouse qui ne s’adresse pas qu’aux touristes

À la question “à qui s’adresse ce guide ?”, Hilke Maunder répond que “c’est bien sûr pour les touristes, mais il peut aussi intéresser des habitants. Souvent, on habite dans un quartier qu’on ne prend pas le temps de visiter”.

Mais comment une journaliste allemande se retrouve à écrire un guide sur Toulouse ? “Je suis journaliste pour des journaux traditionnels. Je voyage beaucoup comme correspondante et je me suis mise à écrire des guides”, raconte Hilke Maunder.

Elle en a notamment écrit sur l’Australie où elle a vécu dans les années quatre-vingt. Son premier guide sur la France est sorti en 2001. Comme journaliste, Hilke Maunder s’est particulièrement intéressée au secteur aéronautique. C’est ainsi qu’elle a découvert la Ville rose : “je suis tombée amoureuse de cette ville, et j’y ai rencontré le père de ma fille.”

Informations pratiques : le guide “111 Lieux à Toulouse à ne pas manquer” par Hilke Maunder, Emons, 16,95 euros

 

Face aux multiples crises, comment retrouver la sérénité ?

Écrivez à la rédaction !

Témoin d'un événement d'actu ?
Une info ou un avis à partager ?

spot_img

Les plus lus de la catégorie

spot_img