jeudi 15 avril 2021

Contact

Culture Roman noir dans la ville rose

Roman noir dans la ville rose

©ChristelleGuillaumot

LITTÉRATURE. C’est parti pour une nouvelle édition du Festival international des littératures policières. Avec toujours la même recette concoctée par l’association Toulouse Polars du Sud : des rencontres avec des auteurs du monde entier et des activités ludiques pour toute la famille.

Selon nos informations, le taux de criminalité à Toulouse devrait connaître un pic impressionnant en ce week-end du 7 au 9 octobre. Mais à priori, il n’y aura que des victimes consentantes à déplorer. Pour le plus grand bonheur des amateurs de frisson, une soixantaine d’auteurs débarquent en effet en ville à l’occasion du Festival international des littératures policières organisé par l’association Toulouse Polars du Sud. C’est la 8e édition de cet événement qui semble étendre sa toile d’année en année. Car si tout est parti de la librairie Renaissance au Mirail, qui sera encore l’épicentre des festivités, aujourd’hui c’est l’ensemble de la métropole et même au-delà qui est contaminée par cette vague noire. Parmi les lieux du crime, on trouve notamment des écoles, des cinémas, des bibliothèques mais aussi des gares ou des entreprises et bien sûr des librairies indépendantes. « Pour la première fois, nous serons aussi présents au théâtre du Grand-Rond pour des apéros-lectures ainsi qu’au Musée Paul Dupuy où un auteur invité parlera d’une des pièces qui s’y joue », ajoute Jean-Paul Vormus, président de l’association Toulouse Polars du Sud. Quand on lui demande comment est née l’idée de ce festival, ce dernier s’étonne plutôt du vide qui régnait avant : « Quand on voit le nombre d’événements liés au polar ailleurs en France et dans le monde, c’était étonnant que dans une grande ville comme Toulouse, il n’y ait rien. Nous étions un groupe de passionnés, lecteurs, auteurs, libraires, bibliothécaires à avoir voulu rectifier cela. » L’objectif est simple : inciter à la lecture tout en montrant toute la diversité des littératures policières tant en termes de genre que du point de vue géographique. D’où le nom de l’association Toulouse Polars du Sud, comme un pied de nez à la domination des grosses machines anglo-saxonnes, même si des auteurs américains ont déjà été invités. « Le polar est comme le football, c’est un genre populaire qu’on trouve partout dans le monde. À travers une intrigue, c’est un moyen de parler de l’état d’un pays de façon captivante et donc quelque part de l’état du monde », analyse Jean-Paul Vormus. Chaque année donc, les membres de l’association définissent des thèmes de table ronde et invitent les professionnels en fonction. En respectant un savant dosage entre têtes d’affiche et écrivains moins connus, auteurs jeunesse, BD, romans noirs, thrillers. Environ 12 000 personnes ont assisté à la précédente édition en plus des 2500 scolaires rencontrés. Un succès qui dépasse largement le cercle des “polardeux” et qui est dû notamment à la capacité du festival à se renouveler dans ses propositions ludiques. Outre les différentes formes de rencontres avec les auteurs, cette année le public pourra par exemple se mêler à une enquête grandeur nature dans les rues de Toulouse ou bien participer au décryptage d’une scène de crime avec la Police judiciaire. Comme de vrais experts.

Infos pratiques : Du 7 au 9 octobre, chapiteau à Basso Cambo, allée Marc Saint Saëns et différents endroits à Toulouse.

www.toulouse-polars-du-sud.com

+Rallye-enquête dans les rues de Toulouse

Après Pascal Dessaint, Benoît Séverac et Stéphane Furlan, cette année c’est Sire Cédric qui a écrit l’intrigue au cœur du rallye-enquête. Une inquiétante disparition mènera les participants dans un parcours ludique et ponctué d’épreuves de réflexion et d’orientation. Une manière originale de redécouvrir des lieux qui fondent le patrimoine technique et scientifique de Toulouse. Départ du Quai des Savoirs, le samedi 8 octobre à 13h.

Nicolas Mathé
Pigiste, il a observé l’actualité pour différents titres de la presse écrite locale et nationale pendant presque 10 ans, avant d’intégrer la rédaction du journal en février 2018 pour se consacrer exclusivement à la quête des solutions de demain.

Articles en rapport

Éveiller les enfants aux grands enjeux contemporains

Une application de sophrologie 100% toulousaine

L'application de sophrologie « Ma Bulle Sophro », créée à Toulouse, est disponible sur Apple Store depuis le mois de mars 2021. Problèmes de stress,...

Numérique. Emmaüs Connect lance une grande collecte d’ordinateurs inutilisés

Pour lutter contre l'exclusion numérique de huit millions de français, Emmaüs Connect lance une grande collecte pour récupérer les ordinateurs et smartphones non utilisés...

Tarn-et-Garonne : L’emploi salarié en baisse malgré les dispositifs mis en place

Une réunion s’est déroulé mardi 13 avril entre Chantal Mauchet, préfète du Tarn-et-Garonne et le Service public de l’emploi départemental (SPED). L’occasion de revenir...

Au Bonheur des Dames, la nouvelle librairie féministe de Toulouse

Depuis le 9 janvier 2021, une librairie féministe et généraliste, indépendante et engagée a ouvert à Toulouse. « Il manquait à Toulouse un espace entièrement dédié...

Montpellier. 12 nouvelles rues porteront des noms de femmes

Lors du conseil municipal de Montpellier de ce lundi 12 avril, les élus ont voté pour que 12 des nouvelles rues des quartiers Près...

Covid-19 : En Aveyron, les hospitalisations se multiplient

Le nombre d’hospitalisations pour Covid-19 en Aveyron a doublé depuis le début de l’année 2021. La situation épidémique se dégrade et le taux d’incidence...

Peut-être un deuxième Ntamack pour la Coupe du monde de rugby 2023 en France

Francis Ntamack, frère de l'emblématique Émile et oncle de l'inarrêtable Romain, vient d'être nommé sélectionneur de l'équipe nationale de rugby de Madagascar. https://www.youtube.com/watch?v=R2wnucJowtM Dans la famille...

Les élections régionales et départementales encore reportées

Les élections régionales et départementales sont reportées aux 20 et 27 juin 2021. Après un vote consultatif des députés, le report d'une semaine a...

Aveyron : 1 040 kilomètres de routes de nouveau limités à 90 km/h

1 040 kilomètres de routes dans le département de l’Aveyron vont être de nouveau limités à 90 kilomètres/heure. Cette décision fait suite à une...

Écrivez à la rédaction !

Témoin d’un événement d’actu ?
Une info ou un avis à partager ?

Les plus lus

Au CHU de Toulouse, des essais prometteurs pour les victimes d’infarctus

Reconfinement : la colère des personnels hospitaliers du CHU de Toulouse

Pour le syndicat CGT représentant les personnels hospitaliers du CHU de Toulouse, le reconfinement n'est qu'une mesure restrictive de plus destinée à pallier les...
Economie Occitanie

Airbus et l’aéronautique en danger : scénario catastrophe pour Toulouse ?

Toulouse pourrait-elle connaître dans les années à venir le même sort que la ville de Detroit aux États-Unis, dévastée par l'effondrement de l'industrie automobile ?...
Bourg d'Oueil

Sorties en Haute-Garonne [1/6] : villages tranquilles et vallées secrètes

A l'heure où le déconfinement s'opère jour après jour en France, le département de la Haute-Garonne a une belle carte à jouer pour relancer...
station ski Superbagnères

Deux jours de ski gratuit dans les stations du Mourtis et de Luchon-Superbagnères !

Une semaine avant leur ouverture officielle, les stations de Luchon-Superbagnères et Le Mourtis offrent deux journées d’accès gratuit à leur domaine skiable, les vendredis 13...

Le plus bel arbre de France est à Sorèze, à 60 kilomètres de Toulouse

Ce mercredi 19 août, le hêtre de Saint-Jammes, à Sorèze, recevra le prix de l’arbre remarquable de l’année 2019, qui récompense le plus beau...

Urbex : 4 lieux improbables à l’abandon à Toulouse

Hôtel, maison de retraite, châteaux, restaurant universitaire, ces bâtiments se sont retrouvés abandonnés du jour au lendemain. Des lieux d'urbex figés dans le temps,...
La situation épidémique actuelle

Covid-19 : dans le Tarn, la situation épidémique se dégrade

La situation épidémique inquiète dans le département du Tarn. Le taux d’incidence est supérieur à la moyenne régionale et le taux de décès est...

Covid-19. Le variant breton fatal aux frelons asiatiques

Des chercheurs du Centre de recherche et d'analyses sur la cognition et la réflexologie animale de Toulouse ont observé des effondrements d’essaims de frelons...