dimanche 18 avril 2021

Contact

CultureMaheva Raelison, naturellement musicienne

Maheva Raelison, naturellement musicienne

Cette jeune Toulousaine de 16 ans représentera la France lors du Championnat du monde des arts du spectacle qui aura lieu du 6 au 22 juillet à Hollywood. Un concours qu’elle prépare quotidiennement et qu’elle espère être un tremplin pour sa future carrière.

©yaelscamera

Gammes

Dans la culture malgache, la musique est très présente, c’est donc naturellement que Maheva Raelison en a fait une passion. « Dans ma famille, on écoute de la musique tous les soirs et l’on joue presque tous d’un instrument », raconte-t-elle. C’est tout aussi logiquement qu’elle commence à apprendre le piano à l’âge de 7 ans. Puis elle se tourne vers la guitare il y a quatre ans : « Ma mère m’a initiée et j’ai ensuite progressé à l’aide de tutoriels sur internet. »

Partition

Avec la guitare s’est imposé le chant. Devenue une artiste complète, la jeune fille de 16 ans réalise maintenant ses propres compositions. Son sujet de prédilection : l’amour. Ce sentiment lui a inspiré une dizaine de chansons. « Mais je veux aussi parler de tout ce qu’il se passe dans le monde », explique Maheva Raelison qui ne souhaite pas s’enfermer dans un style.

Fan

Vianney et Shawn Mendes sont ses références absolues, mais celui qui l’influence le plus est sans aucun doute Ed Sheeran. « J’ai d’ailleurs la même guitare que lui », lâche-t-elle. Si la jeune artiste veut tendre vers les sonorités de son idole, elle désire garder ce qui constitue son propre univers. Un élément indispensable pour alimenter sa passion… et peut-être se faire remarquer.

Stéréo

Maheva Raelison a pour ambition de vivre de la musique. « Je ferai tout pour y arriver », confie-t-elle, encouragée par sa maman, sa coach particulière. Mais réaliste, cette élève en première S au lycée Toulouse-Lautrec prévoit une alternative : « J’aime les sciences du corps humain. Je me verrai bien médecin. »

Répétition

Pour l’heure, elle se concentre sur le Championnat du monde des arts du spectacle qui aura lieu l’été prochain à Los Angeles. Après s’être inscrite à l’émission ‘’The Voice Kids’’ en 2017, elle a obtenu sa sélection lors du tremplin ‘’Révélation des étoiles’’ et représentera la France au concours international.

Severine Sarrat
Au journal depuis 2008, elle en connaît tous les rouages. D’abord journaliste polyvalente, puis responsable des pages économiques, elle est aujourd’hui rédactrice en chef.

Articles en rapport

Toulouse engage un programme de prévention contre l’isolement des seniors

La Mairie de Toulouse diffuse le programme de prévention Icope conçu par l’Organisation Mondiale de la Santé (OMS) pour les seniors de plus de...

Toulouse. Un verger de 12 800 arbres fruitiers planté sur le domaine de Candie

Le domaine de Candie, une exploitation agricole de 220 hectares appartenant à la mairie de Toulouse, s'est enrichi de 12 800 arbres fruitiers au...

Les quais du métro Saint-Cyprien renommés par le Dal31

L’association Droit au logement (DAL) 31 a mené une action contre la vente du site de La Grave au promoteur Kauffman & Broad. Sur...

Enquête du Mouvement Sol : Quel est l’impact social de la monnaie locale ?

Ce vendredi 16 avril, le Mouvement Sol, qui développe les monnaies locales en France, présente les résultats d’une enquête sur leur impact social. Cette...

Pollution. Des concentrations d’ozone à Toulouse et dans plusieurs départements d’Occitanie

En raison de concentration de particules d'Ozone, Atmo Occitanie annonce un indice de qualité de l'air dégradée à Toulouse et dans plusieurs départements de...

Le Sicoval étudie la circulation de l’air dans les salles de concert

Le Sicoval, communauté d’agglomération du Sud-Est de Toulouse, lance une étude pour modéliser la circulation de l’air au sein de la salle de concert du...

Éveiller les enfants aux grands enjeux contemporains

Écrivez à la rédaction !

Témoin d’un événement d’actu ?
Une info ou un avis à partager ?

spot_img

Les plus lus de la catégorie

spot_img