mercredi 25 novembre 2020
Culture Le « bobo toulousain » s’installe en toute quiétude au Slow concept

Le « bobo toulousain » s’installe en toute quiétude au Slow concept

Audrey Teran, gérante de la boutique Slow concept, rue Sainte-Ursule

Récup. Dans la petite rue Sainte-Ursule, un concept store d’un genre nouveau a fait son apparition en mai dernier. Slow concept allie l’esthétisme du produit créateur et l’originalité du « tout recyclé ».

 

Des bougies à l’huile de cuisson, des bijoux en pneus ou encore des sacs à main en caoutchouc. A priori, non merci. Sauf que… A vu d’œil, rien ne laisse suggérer les matières premières de ces objets. Mieux, ce sont de véritables produits créateurs, faits mains, dégotés avec soin par la gérante du concept store, Audrey Teran. Cette ancienne juriste en droit environnemental a quitté sa vie parisienne pour réaliser son projet à Toulouse, dans le quartier le plus « vintage » de la ville. Lassée du brouhaha de la capitale, qui détonne avec l’ambiance zen de sa boutique, peut-être va-t-elle lancer la tendance du « bobo toulousain » ? Le mouvement est déjà bien amorcé et il y a une réelle attente des afficionados de l’objet unique, de l’objet qui a une histoire. Voilà ce que l’on trouve au Slow concept. Que ce soient les bijoux, les vêtements, la déco, ou même les affaires pour bébés, tout est réalisé à partir de matières recyclés.

Audrey Teran n’est pas à proprement parler une militante écolo, mais « je me sentais mal à l’aise avec l’idée de créer une boutique de pure consommation, moi-même j’ai du mal à acheter des choses neuves, je ne m’habille qu’avec des vêtements d’occasion », explique-t-elle. Le nom de la boutique fait d’ailleurs référence au « Slow mouvement qui prône un autre mode de consommation. » Pendant plus d’un an et demi, elle est partie à la recherche de créateurs qui correspondaient à son concept. Une mission complexe quand on veut allier esthétisme et éthique : « Je ne voulais pas qu’on se dise, « c’est pas très beau mais c’est écolo ». » Finalement la boutique rassemble plus d’une trentaine de créateurs, venus du monde entier (New York, Mexique, Angleterre notamment). Le petit plus de la boutique est sans aucun doute le coin salon de thé. Un endroit cosy où l’on peut déguster des pâtisseries du salon Labo M (rue Peyras) ou les gourmandises du « Cookies bike », vélo atypique qui tourne dans le quartier. Un vrai moment de shop… and saveurs.

 

Infos :

10 rue Sainte-Ursule

31 000 Toulouse

05 81 60 34 12

Ouvert du mardi au samedi 10h – 19h

 

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Articles en rapport