mardi 28 septembre 2021

Contact

CultureUn film coproduit par Toulouse Métropole au 8ème festival Africlap

Un film coproduit par Toulouse Métropole au 8ème festival Africlap

“Tout est lié…” de Nadine Otsobogo est un film pédagogique sur le dérèglement climatique, qui sera diffusé au festival Africlap de Toulouse.

festival Africlap Toulouse film
“Tout est lié…” sera diffusé au festival Africlap de Toulouse le 28 août prochain. © David Ignaszewsk.

Le Festival Africlap et le Muséum de Toulouse proposent de découvrir quatre films qui montrent, chacun à leur manière, l’importance d’agir au plus vite pour limiter notre impact sur la planète. L’un d’entre eux, “Tout est lié…” a été produit par Africlap et la Direction de la culture scientifique et technique de Toulouse Métropole.
Écrit et réalisé par Nadine Otsobogo, “Tout est lié…” sera présenté pour la première fois au Muséum le 28 août à 14h30 pendant le 8ème festival Africlap. Il s’adresse à de jeunes publics qu’il embarque « sur la côte gabonaise pour une séquence mêlant vie locale et préoccupation globale ». Ce film pédagogique aborde, sous la forme d’une « fiction joyeuse », des sujets importants pour les générations futures : dérèglement climatique, montée des eaux, déforestation, destruction des espèces et de leur habitat naturel, déplacement des populations…

Un film sans catastrophisme

“Tout est lié…” sensibilise sans catastrophisme à « la complexité de notre écosystème terrestre et stimule l’envie d’agir ». Tourné au Gabon en début d’année, ce court-métrage a été produit par la Direction de la culture scientifique, technique et industrielle de Toulouse Métropole et l’association Africlap, à l’occasion de la saison Africa2020 pilotée par l’Institut Français. Il a été soutenu par l’expertise scientifique du CNRS et l’accompagnement pédagogique de l’Académie de Toulouse.

L’histoire débute quand le chef d’un village installé sur le littoral gabonais reçoit un courrier du sous-préfet, mettant en alerte les habitants du village face à la poussée de l’érosion des côtes. Puna, jeune citadine d’environ 12 ans, vient séjourner auprès de ses grands-parents au village. Alors que la vie s’organise autour des évènements familiaux et des réunions publiques, Puna s’attache à sauver une jeune tortue marine qu’elle croit condamnée.

Après sa présentation au festival Africlap, il sera largement distribué dans les classes et autres établissements culturels ou pédagogiques motivés par ces sujets. « Il sera alors accompagné d’un livret pédagogique permettant de donner des pistes de réflexion aux jeunes et à leurs encadrants », indiquent les services de Toulouse Métropole.

Source : communiqué de presse

Laetitia Soula
Journaliste de presse écrite depuis plus de dix ans, Laëtitia Soula est rédactrice et photo-reporter. Polyvalente print et web, elle a également oeuvré comme secrétaire de rédaction et relations presse. Elle a travaillé pour divers titres de presse locale et collectivités territoriales (presse institutionnelle) à Paris, Marseille, en Bretagne, en Auvergne et dans le sud-ouest, avant de poser ses valises à Toulouse.
 

Face aux multiples crises, comment retrouver la sérénité ?

Écrivez à la rédaction !

Témoin d’un événement d’actu ?
Une info ou un avis à partager ?

spot_img

Les plus lus de la catégorie

spot_img