samedi 22 janvier 2022

Contact

spot_img
CultureFemmes, sorcellerie et écoféminisme au Muséum de Toulouse

Femmes, sorcellerie et écoféminisme au Muséum de Toulouse

A l’occasion de la semaine de l’égalité femmes – hommes, le Muséum de Toulouse met en avant les femmes, la sorcellerie et l’écoféminisme, à travers deux conférences en ligne, à suivre sur la chaîne YouTube du Muséum de Toulouse.

Crédit photo : Samuel Bausson CC NY-SA

Du mouvement spirituel Wicca en plein essor aux Etats-Unis, aux pratiques activistes féministes, la sorcière est devenue une figure du fémininisme contemporain. Source de fierté et de réappropriation de la puissance féminine, la sorcellerie contemporaine s’entremêle avec les nouvelles spiritualités, les luttes politiques et le combat LGBTQI+. Celine du Chéné, documentariste et chroniqueuse pour l’émission « Mauvais Genres » sur France Culture et Marie Lisel, sorcière queer, praticienne en hypnose éricksonienne propose une conférence à ce sujet le mercredi 3 mars.

La seconde conférence menée par la philosophe Jeanne Burgart-Goutal se tiendra le lendemain. Né dans les années 1970, l’écoféminisme pense le lien entre la domination qui s’exerce sur les femmes et la domination qui s’exerce sur la nature. L’écoféminisme oeuvre pour la construction de rapports justes entre les humains et la nature, en réaction au capitalisme patriarcal et néocolonial. Des figures internationales sont nées de ce mouvement politique, comme Wangari Maathai au Kenya, Starhawk aux USA, Vandana Shiva en Inde.

Les deux conférences sont à suivre sur Youtube.

 

Face aux multiples crises, comment retrouver la sérénité ?

Écrivez à la rédaction !

Témoin d'un événement d'actu ?
Une info ou un avis à partager ?

spot_img

Les plus lus de la catégorie

spot_img