lundi 2 août 2021

Contact

Culture Stéphane Anglio, artiste complet

[En vue] Stéphane Anglio, artiste complet

Spécialiste du human beat box, Stéphane Anglio, alias Stef, plus connu en duo humoristique avec son acolyte Jim, a plus d’une corde à son arc. Cet artiste toulousain pluridisciplinaire regorge de projets qu’ils soient musicaux, scéniques ou humoristiques. Depuis plus de 20 ans maintenant, il s’emploie à faire découvrir son univers décalé… dont il révèle ici les contours.

 

  1. Bruiteur. A 7 ans déjà, il se sert de sa bouche comme un instrument de musique à part entière. « J’étais fan de « Billie Jean » de Michael Jackson et c’est en voulant l’imiter dans ma chambre que j’ai commencé le beat box », explique-t-il. Devenu une « boîte à rythme humaine », il travaille et fini par intégrer le célèbre groupe vocal « Human box » produit par Thierry Ardisson.

 

Compositeur. Il apprend la batterie et se découvre une passion pour la musique qu’il entretient. Il compose aujourd’hui pour de nombreux artistes toulousains et réalise aussi des génériques de publicité. « Et puis j’ai eu envie d’écrire pour moi ! » Sort alors son premier album, « Human Beat Box » en 2000 sous le pseudo « Mythe Box ».

 

Interprète. Véritable hommage aux chanteurs et chansons intemporelles et internationales, il y reprend du Elvis Presley à U2, en passant par Edith Piaf, mêlant le chant au beat box. « J’ai d’abord enregistré les bruitages de batterie, puis de basse, etc, pour enfin poser ma voix ! » Et voilà le travail ! Un album original qu’il a l’occasion de faire découvrir à Jermaine Jackson, himself.

 

Musicien. Le producteur de ce dernier n’est autre que David Serero, chanteur lyrique américain à qui Stéphane propose un projet inédit : « revisiter Carmen, de Bizet, en mixant le beat box et l’opéra classique ! » Après 6 mois de travail et une escapade à New York, la rencontre de ces deux univers est finalisée et sortira à la rentrée sur les plateformes de téléchargement.

 

Comédien. Son voyage à New-York « a été une vrai chance, un rêve » puisqu’il a pu s’y produire « en mode stand up » à Times Square et au Saint Marks Theater. Un frenchie à NY, Toulousain qui plus est. Il y tourne notamment le clip du premier single de son prochain album « Mutant beat box » et puise l’inspiration de son prochain spectacle mêlant sketchs, beat box, musique… bref un show qui lui ressemble.

 

Severine Sarrat
Au journal depuis 2008, elle en connaît tous les rouages. D’abord journaliste polyvalente, puis responsable des pages économiques, elle est aujourd’hui rédactrice en chef.
 

Travail : Comment mettre le sexisme au placard ?

Écrivez à la rédaction !

Témoin d’un événement d’actu ?
Une info ou un avis à partager ?

spot_img

Les plus lus de la catégorie

spot_img