[En vue] Melvin Lawovi, la nouvelle étoile dansante

3A5C0802

À 15 ans, le danseur aucamvillois Melvin Lawovi a remporté le prix du télé-crochet Prodiges diffusé sur France 2 à la fin de l’année 2015. Depuis l’âge de trois ans, il danse. Il poursuit actuellement des cours à VM Ballet à Toulouse et rêve d’intégrer une compagnie de danse à l’étranger.

 

DÉCOUVERTE – À l’âge de trois ans, il fait ses premiers pas… de danse. « Un beau jour, à la sortie de l’école maternelle, je dis à mes parents ‘’je veux aller dans cette école’’. C’était une école de danse », rapporte l’adolescent. Il y va dans un premier temps « pour le côté amusement », mais les entrainements occupent tous ses après-midis de mardi, mercredi et samedi.

 

RÊVE – C’est véritablement à l’âge de dix ans qu’un « déclic » surgit. La danse, « c’est ce que je veux faire de ma vie. Je veux en faire mon métier et j’ai appris qu’on pouvait en vivre », se souvient Melvin. Il quitte son école de danse du quartier et décide de rejoindre VM Ballet, école professionnelle. Avec six heures de cours de danse par jour, il suit un enseignement à distance pour se préparer à passer le bac.

 

FAMILLE – Issu d’une famille de « parents très sportifs » en pratique handisport, son père fait « de la course et du basket » et sa mère du handball et de la danse de salon. Quant à son frère ainé, il s’oriente vers le foot. Toujours encouragé par sa famille, le père de Melvin faisait écouter à son fils de la musique classique « depuis tout petit ».

 

RÉALITÉ – Jusqu’à dix ans, Melvin doit perfectionner quotidiennement son apprentissage de danse classique. En parallèle, il apprend aussi la danse contemporaine, folklorique et « de caractère ». Pas moins de 25 représentations publiques sont prévues annuellement dans le cadre de sa formation professionnelle.

 

PROMETTEUR – Dans le cadre de la deuxième édition du télé-crochet Prodiges, son professeur Matthew Madsen l’inscrit au concours. Il décroche la première place et une bourse d’études de 10.000€. Un moment « inexplicable », décrit Melvin, mais aussi un véritable « tremplin ». Aujourd’hui, il poursuit son rêve, celui d’intégrer une compagnie de danse classique à l’étranger. C’est bien parti.

 

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.