[Culture] Sur les traces de Violette Mirgue…

Emmental. Il était une fois une souris du nom de Violette Mirgue qui nichait sous le toit du Capitole… Son fromage ayant mystérieusement disparu, elle mène l’enquête à travers les lieux les plus emblématiques de la ville rose. Violette Mirgue est née sous le crayon de Marie-Constance Mallard, une ingénieure (en système d’information, dans l’aéronautique ndlr) dont la créativité n’a pas cédé à l’informatique… « Je n’étais clairement pas prédestinée à ça », lance-t-elle avec humour. « J’ai un fils allergique au lait : […]

Article premium

Ceci est un contenu premium.
Veuillez vous connecter ou vous abonner pour découvrir l'info toulousaine autrement… en papier ou en numérique, à vous de choisir.
S'abonner
à partir de 1€ la semaine
Ce contenu est disponible à l'achat. S'il vous plaît utilisez le bouton "Buy Now" ci-dessous pour acheter le contenu.
cet article pour 0.29€
déjà abonné?
Se connecter


Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.