York – TO XIII ; Festival offensif des Toulousains

Samedi dernier à York, le Toulouse Olympique a retrouvé le chemin de la victoire en s’imposant avec la manière face aux Knights. Les Toulousains inscrivent huit essais au total dont six au cours d’une 2ème mi-temps de très grande qualité de leur part (peu de fautes, une bonne gestion du jeu et une attaque de feu).

 
Sous un beau soleil, les Toulousains ont pris la rencontre par le bon bout et ont monopolisé le ballon dès le début du match. A la 3ème minute, Darren Nicholls, par un retour intérieur, mettait Sylvain Houles dans un intervalle qui servait parfaitement Grégory White à hauteur pour le premier essai de la partie. 0-6 avec la transformation de Nicholls. Les Olympiens étaient dans leur match et à deux doigts d’aggraver la marque par l’intermédiaire de Mathieu Mercier. L’ancien pensionnaire de Pau (Top 16) et de La Rochelle (Pro d2), auteur d’un match très prometteur pour ses débuts à XIII, était libéré sur son aile par Bruno Ormeno mais rattrapé in extremis par le maillot par l’arrière anglais après une belle tentative de cadrage-débordement. Mais les Knights, vainqueurs de Dewsbury et surtout de Batley lors de leurs deux dernières sorties, n’étaient pas là pour faire de la figuration, et, suite à une percée au large de leur surpuissant 3ème ligne, Ryan Esders (ancien joueur de Super League), ils ont ouvert leur compteur (15’). 4-6. Les hommes du Yorkshire ont alors appuyé sur l’accélérateur et les Toulousains sont retombés dans leurs travers. En effet, pendant 20 minutes, le TO a commis une succession de fautes (pénalités “inutiles”, jeu au pied déficient, fautes de mains) et sur quasiment chacune d’entres elles, a encaissé des points. Les Knights inscrivaient quatre essais et portaient la marque à 24-6 à la 33ème minute. Sans une réaction des joueurs français, l’addition aurait pu être lourde… Et cette réaction a bien lieu et a débuté avant la pause par une réalisation d’Eric Anselme bien servi par Tony Gigot (36’). 24-12.

Domination toulousaine

Au retour des vestiaires, les hommes de Gilles Du-mas ont conservé la dynamique de la fin du premier acte et attaquaient pied au plancher. Après une charge rageuse d’Antoni Maria sur plus de 30 mètres et un relais de l’omniprésent Grégory White, Bruno Ormeno prenait un intervalle et trouvait le chemin de la terre promise (42’). 24-16. Cinq minutes plus tard, c’est Tély Pelo, bien servi par son talonneur, qui ramenait le TO à 2 points. 24-22. Sous l’impulsion de Jérôme Gout notamment, le pack Olympien avançait et Craig Cook en a profité pour inscrire un essai plein de roublardise au ras du tenu (52’). 24-28. Les Toulousains reprenaient le score mais cela n’a pas duré longtemps. En effet, quatre minutes plus tard, l’arrière local s’arrachait en bout de ligne et permettait aux siens de revenir à hauteur. 28-28. Les coéquipiers de Sylvain Houles n’ont pas paniqué et sont repartis de l’avant. Ils récupéraient le ballon en bonne position suite à une chandelle mal négociée par l’ailier des Knights et concluaient par l’intermédiaire de Bruno Ormeno lancé à hauteur par Tony Gigot (60’). 28-34. Le TO semblait prendre la mesure de son adversaire et aggravait la marque six minutes plus tard par Tim Wynn sur un service parfait de Jérôme Gout. 28-40. Les Toulousains, avec une confiance en leur jeu retrouvée, ont ensuite offert l’essai du match aux spectateurs. Sur une action au large, Darren Nicholls dans ses propres 40 mètres, décalait Yoan Tisseyre lancé comme un boulet de canon. Ce dernier croisait avec son ailier, Grégory White, qui “déposait” trois défenseurs sur un dernier coup de reins (70’). 28-46. Le match était alors plié et l’essai à la dernière minute de York n’y a rien changé. Score final : 32-46.
Les Olympiens doivent se servir de cette prestation pour leur fin de saison ; à commencer par la réception, dans deux semaines, de Widnes, futur pensionnaire de Super League, au Stade des Minimes le samedi 23 juillet à 19 heures.



Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Le temps imparti est dépassé. Merci de saisir de nouveau le CAPTCHA.